Chapitre 12: Avis de tempête

Publié le par Castiel- Chloé fiction AS

Un Halloween de ouf, un weekend de malade, des amis d’enfer, un panorama… à tomber par terre, et puis le lundi.
Chapitre 12: Avis de tempête
Chapitre 12: Avis de tempête
Achevez-moi !! Je veux pas aller à l’école ! Mais bon, quand y a pas le choix, y a pas le choix. Je fis ma petite routine quotidienne matinale, avant d’enfourcher ma moto et de prendre le chemin du lycée. Bisous bisous à tout mes amis, première vanne de la journée avec Guillaume, puis direction la salle de classe en trainant les pieds. Aujourd’hui était un jour spécial : une nouvelle élève devait arriver. On verra si elle est du genre pimbêche ou gentil.
Rosa : À ton avis, elle est comment ?
Louise : Comment veux-tu que je le sache, je l’ai jamais vu.
Rosa : Hum pas faux.
Prof : Melle Jordan, mon cours ne vous intéresse pas ?
Rosa : Hein ? Ah si si madame. C’est juste que je m’interrogeais sur la nouvelle.
Prof : Oui et bien vous la rencontrerez en temps et en heure. Maintenant concentrez vous. Et cela vaut pour votre voisine également.
Le cours reprit normalement. Quand je dis normalement, j’entends par là, quelques rares qui suivent et participent, un qui dort, d’autre qui chattent discrètement sur leur téléphone, et la majorité qui discute. Dont moi. Sauf que moi, j’ai un super pouvoir : j’arrive à discuter, tout en écoutant ce que le prof raconte comme ça si je me fais choper, je pourrais répondre. Trop forte. N’empêche ça m’a sauvé pleins de fois. Enfin bref, tout ça pour vous dire que je discutais avec Castiel (pour changer tiens).
Castiel : En fait, pourquoi t’étais venu dans notre chambre chez Rosa ?
Moi : Gage. Je devais vous demander un parquet de capotes.
Castiel : Haha et qu’est ce qui vous faisait croire qu’on en avait ?
Moi : Parce que t’en avais pas peut-être ?
Castiel :… ok j’en avais, j’en ai toujours sur moi.
Moi : Nan mais le mec il se prend tellement pour un tombeur qu’il se balade avec des capotes partout quoi. Comme si t’allais te faire une meuf au supermarché entre les salades et les choux.
Castiel : On ne sait jamais. Et puis si t’es intéressée…
Moi : Rêve. Enlève-toi tout de suite cette idée de la tête. Je le ferais pas avec toi.
Castiel : Quoi ? Mais je parlais pas de ça. Je disais que si t’était intéressée, je pouvais te passer un paquet. Nan mais t’a cru quoi ? J’baise pas avec les thons moi. x)
Comment se ridiculiser toute seule. Je suis aussi très forte pour ça. J’avais juste envie de faire l’autruche et de me cacher. J’étais super gênée. Pourquoi ça ne n'arrive qu'à moi des trucs comme ça? C'est pas mon jour aujourd'hui on dirait.
Moi : … ah. Mais tu sais… c’est bon le thon dans la salade… enfin… voilà quoi….
J’ai tourné la tête pour éviter le regard moqueur de mon ami. Forever alone. J’entendis Castiel ricaner à côté de moi. Même ma conscience et mon ange gardien se foutaient de ma gueule.
Prof : Bien, comme je vous l’avais dit, il y a contrôle aujourd’hui.
Ah oui c'est vrai j'avais complètement oublié. Mais ça devrait aller, j'ai à peu près tout compris. Et puis au pire, on va se démerder. La prof passa dans les rangs distribuer les sujets.
Prof : Vous êtes prêts ? Alors… Ah non attendez une dernière petite précision. Votre voisin à un sujet différent du votre, alors pas la peine d’essayer de tricher. Bien, maintenant vous pouvez commencer. Bonne chance.
Et c’est partit pour une heure de contrôle. Castiel soupira à côté de moi. Je lui souhaitai bonne chance intérieurement. Bon concentrons nous. Un texte avec des questions. Figures de style, temps et valeurs des verbes, le message du texte, etc. Toujours les mêmes questions depuis le collège. Ce genre de contrôle, ça passe ou ça casse : soit tu comprends le texte, soit tu le comprends pas. Tu réussis ou t’échoues.
 
Rosa : Haaa qui a eu idée de faire des contrôles aussi durs.
Louise : Grave. Mais, je pense que je vais m’en tirer.
Lysandre : Personnellement, je ne l’ai pas trouvé si compliqué. Le texte était beau et m’a tout de suite parlé.
Guillaume : Ba si les textes pouvaient me parler et me dire de quoi ils parlent ça m’arrangerait.
Nous discutâmes durant la récré de tout et de rien, jusqu’à ce que la cloche nous contraigne à retourner en cours. Elle peut pas arriver la nouvelle, que le train-train change, j’en ai marre d’aller en cours, de discuter avec mon voisin, de me faire chier. J’veux qu’un truc nouveau arrive, là je m’ennuie grave. Mon vœu allait vite être exaucé. Mais j’allais aussi très vite le regretter.
C’est durant le cours d’Espagnol qu’elle décida de faire apparition.
Prof : Alguien puede decirme cómo se llama una persona quién…
TOC TOC TOC
Prof : Si
Une fille, avec un look assez… rock et aguichant rentre dans la salle.
Chapitre 12: Avis de tempête
Des sifflements se firent entendre. Sérieux, je ne comprendrais jamais les gars. Comment ils peuvent siffler une fille comme ça ?
Prof : Silencio ! Puede ayudarte ?
… ?: Bonjour madame. Excusez mon retard. Je suis la nouvelle.
Prof : Ah si si muy bien. Presentate.
La fille se mit devant le tableau et nous regarda avec un sourire des plus mielleux.
… ?: Salut tout le monde. Je pense que vous me connaissez déjà tous, mais comme on ne sait jamais, je m’appelle Debrah.
Castiel faillit s’étouffer, Lysandre laissa tomber son stylo, Rosa échappa un petit cri, et pleins d’autres réactions se firent entendre.
Debrah : Je vois que mon retour vous fait de l’effet.
Castiel : Ouais, mais dans le mauvais sens.
Debrah : Ne parle pas trop vite chaton, je suis sure que tu es heureux de me revoir.
Prof : Debrah sientate. Bueno. Preguntaba si alguien…
Le cours reprit à peu près normalement. Va savoir pourquoi, la nouvelle alla s’assoir à la table devant celle de Castiel. Je la vis tenter d’amorcer la conversation, mais rien n’y fit. Je ne la sens pas du tout, mais alors pas DU TOUT bien cette fille. Je demandais son avis à Rosa, pour avoir (ou non) confirmation.
Moi : Dis, c’est qui elle ?
Rosa : Elle était ici l’année dernière. Elle jouait avec Castiel, puis à cause de sa carrière de chanteuse, elle est partit.
Moi : Mais encore ?
Rosa : C’est l’ex de Cast.
Je fus prise d’une quinte de toux. Toute la classe se retourna vers moi.
Prof : Chloé, tienes frío ?
Moi : No no señora, gracias.
La prof parut satisfaite de mon accent, et reprit ses explications. Debrah ? L’ex de Castiel ? Mais si c’était le cas, pourquoi était-il si froid avec elle.
Moi : Mais il s’est passé un truc ?
Rosa : Ba, disons qu’elle l’a lâché pour sa carrière. Il ne l’a jamais dit, mais il en a souffert, parce que ça faisait quand même 4 mois qu’ils étaient ensemble.
Moi : Je vois. Mais sinon, elle, elle est comment ?
Rosa : Je ne lui parlais pas souvent, mais apparemment, c’est quelqu’un de sympa. Populaire auprès des garçons.
Moi : Mais ?
Rosa : Mais il y a toujours eu un truc qui m’a dérangé chez elle. Elle semble trop… parfaite.
Impressions confirmées. Si j’en crois Rosa, c’est une double-jeu, qui fait passer sa carrière avant les sentiments. J’irais demander l’avis de Lysandre. Le retour de Debrah, l’a semble-t-il, aussi pas mal troublé. Je sens que cette journée ne va pas être des plus belles.
A la récré, nous étions à notre lieu habituel, le banc sous le grand arbre. Tout allait bien, quand elle se ramena. Quand je dis elle, je parle de Debrah. Et là, il y eu plusieurs réactions différentes. Certains étaient heureux de la voir, d’autres semblaient neutres, et un en particulier, commença à s’énerver.
Louise : Hey Debrah ! Ça fait plaisir de te revoir.
Debrah : Ça fait plaisir de vous revoir aussi. Vous n’avez pas changé. Sauf toi chaton. Tu es devenu encore plus beau.
Castiel : M’appelle pas comme ça.
Debrah : Halala toujours le même.
Ensuite, elle s’approcha de moi.
Debrah : C’est la première fois que je te vois, j’en déduis donc que tu es nouvelle. Enchantée, je m’appelle…
Moi : Debrah, je sais. Chloé, contente de te rencontrer aussi.
Je forçais un petit sourire, pour que ça passe. Je me sens de moins en moins à l’aise. Annick, Louise et Guillaume semblaient vraiment ravis de la revoir, et discutaient avec elle. Rosa et Lysandre eux, semblaient avoir plus de retenue. Et puis il y avait Castiel, qui semblait juste vouloir partir. Son regard croisa le mien. J’eus alors une idée. Je lui fis un petit signe de tête, pour qu’il me suive dans mon plan.
Moi : Il faut que j’y aille, j’ai quelque chose à récupérer dans mon casier. À plus tard.
Je me levai et jeta un regard rapide à mon ami, pour voir s’il avait compris. On dirait bien que oui, puisqu’il se leva à son tour.
Castiel : Je t’accompagne, j’ai un truc à prendre moi aussi.
Il me rejoignit et nous nous dirigeâmes vers le lycée.
Castiel : Merci. Je me voyais pas rester avec eux.
Moi : Pareil.
Castiel : Pourquoi ?
Moi: Elle m’inspire pas. Et au fait, Rosa m’a dit.
Castiel : Ok.
Moi : Tu comptes faire quoi ?
Castiel : Rien. Je verrais en fonction de comment ça tourne.
Moi : Tu comptes te remettre avec elle ?
Castiel : Non.
J’étais soulagée d’entendre ça. Mais un truc me dérangeait. Si elle était chanteuse, et qu’elle se produisait, pourquoi était-elle revenue ici ? C’était louche tout ça.
Le reste de la journée fut tout aussi louche. Notre ancienne-nouvelle élève tenta par tous les moyens d’approcher et de discuter avec Castiel. Soit disant parce qu’il lui avait « terriblement » manqué durant sa tournée. En sortant du dernier cours, j’aperçus au fond d’un couloir, Debrah parler à Castiel. Qu’est ce qu’il peuvent bien se dire ?
Nathaniel : Tu n’es pas très discrète.
Moi : J’ai jamais dis que je voulais l’être. Dis je peux te poser une question ?
Nathaniel : Vas-y
Moi : Tu connais bien Debrah. Tu en penses quoi d’elle?
Nathaniel : Tu sais qu’on se déteste avec Cast ?
Moi : Oui
Nathaniel : Et bien c’est à cause d’elle. Bon c’est vrai que même avant ça, on ne s’appréciait pas déjà, mais là, c’était finit.
Moi : Qu’est ce qu’il s’est passé ?
Nathaniel : Allons dans un endroit plus tranquille.
Il me fit signe de le suivre, ce que je fis. Il m’emmena dans la salle des délégués. Depuis la dernière fois, je n’y avais pas remis les pieds. La salle était vide, heureusement.
Moi : Je t’écoute.
Nathaniel : Bon, commençons depuis le début. À cette époque, Castiel et Debrah était en couple, et formaient un groupe, Debrah au chant, et Castiel à la guitare. Ils étaient tous les deux assez populaires, et s’étaient fait remarqués par un manager, qui voulait les produire. Tout allait bien, mais un jour, j’ai surpris un appel de Debrah avec son manager. Elle lui disait que Castiel faisait bande à part, signait des autographes et ne venait plus aux répétions, ce qui bien sur était faux. Elle lui a ensuite demandé de le renvoyer, ce que le manager à fait, pensant que ce que lui disait Debrah était vrai. Quand Debrah m’a vu, et a compris que j’avais tout entendu, elle a tenté d’acheter mon silence, en me disant qu’on pouvait se mettre ensemble, parce que -soit disant- elle savait que j’étais amoureux d’elle. Biens sur j’ai refusé. Puis elle a commencé à se frotter à moi, et c’est à ce moment là que Castiel à débarquer. Il a tout de suite pensé que je tentais de lui piquer sa petite-amie, et on s’est bagarré. Et depuis ce jour, il me voue une haine sans fin. Debrah a rompue avec Castiel, et est partie. Voilà, tu connais toute l’histoire.
J’étais sous le choc. Comment peut-on faire un truc d’aussi dégueulasse ? Je savais que ses airs de gentille fille, cachaient quelque chose.
Moi : Mais est-ce que Castiel sait tout ça ?
Nathaniel : J’ai tenté de lui expliquer, mais il n’a rien voulu savoir.
Moi : Il faut faire quelque chose. On ne peut pas la laisser recommencer, et blesser à nouveau Castiel.
Nathaniel : À ta place je ne tenterais rien. Elle est très douée, et à pratiquement tout le lycée dans sa poche. Elle te ferait passer pour la méchante.
Moi : Mais je ne peux pas rester là les bras croisés. Il doit bien avoir quelque chose à faire.
Nathaniel : Crois-moi, il n’y a rien à faire. Elle est intouchable.
Je ne voulais pas le croire, et étais bien décidée à faire tout mon possible pour éviter que le drame se reproduise une seconde fois. J’ai remercié Nathaniel, puis suis sortie. Je suis retournée à l’endroit ou se trouvaient Castiel et Debrah tout à l’heure, mais ils n’y étaient plus. Merde, ils ont du partir.
Je rentrai dépitée chez moi. Je n’arrivais pas à penser à autre chose que l’histoire que m’a racontée Nathaniel. Comment pouvait-on faire une chose aussi cruelle, sans avoir aucun remord ? Mais Annick, Louise, Guillaume, et même tous les autres, connaissaient-ils toute l’histoire ? J’en doute. Nathaniel avait du passer pour le méchant. Le délégué principal jaloux voulant voler la copine du mec le plus populaire du lycée. Et il n’avait pas pu se défendre, l’histoire était tellement énorme, que personne ne l’aurait cru. Le pauvre. On aurait dit un film tragique où le gentil passe pour le méchant, et où le coupable s’en sort. Mais cette fois, Debrah ne s’en sortira pas, je ferais tout pour que ça n’arrive pas, quitte à me mettre le lycée à dos.
Je sortis mon téléphone et envoya un message à mon ami.
 
De : Chloé
À : Castiel
Faut qu’on parle.
 
J’espère qu’il acceptera de me répondre. Vu son caractère, il y a très peu de chances. La réponse me parvint quelques minutes plus tard.
 
De : Castiel
À : Chloé
De quoi ?
 
De : Chloé
À : Castiel
De quoi vous parliez avec Debrah tout à l’heure ?
 
De : Castiel
À : Chloé
C’est pas ton problème.
 
Exactement ce que je pensais. Malgré qu’elle soit prévisible, cette réponse ne me disait rien qui vaille. Il faut que je sache à tout prix ce qu’elle lui disait.
Le lendemain matin, Debrah se trouvait avec le groupe, en train de discuter. Quelle sangsue cette meuf. Je m’approchai et allai faire la bise à mes amis. Debrah me fit un grand sourire.
Debrah : Bonjour Chloé
Je ne pris ni la peine de la regarder, ni de lui sourire en retour.
Moi : ‘Lut.
Je m’assis par terre contre l’arbre et mis mes écouteurs, histoire de lui faire comprendre que ce n’était pas la peine d’engager la conversation. Pff, vivement qu’elle s’en aille, parce que je vais pas pouvoir supporter son sourire de fifille innocente très longtemps. Quand la cloche sonna, je restai un moment, le temps de les laisser prendre de l’avance, puis me levai. Seul Lysandre m’attendit.
Lysandre : On dirait que ça ne va pas fort aujourd’hui.
Moi : Je l’aime pas.
Lysandre : Qui ça?
Je montrai Debrah d’un mouvement de tête.
Lysandre : Toi aussi hein.
Moi : Oui, surtout maintenant que je connais toute l’histoire.
Lysandre : Qui t’a raconté ?
Moi : Nath.
Lysandre : Rosa non plus ne l’apprécie pas, mais elle, elle ne connait pas le fond de l’histoire.
Moi : J’aimerais tellement faire quelque chose, pour éviter qu’elle blesse à nouveau Castiel.
Lysandre : Qu’est ce qui te fait croire que c’est le cas ?
Moi : Déjà, je l’ai vu à la fin des cours discuter avec lui. Et puis tu ne trouve pas ça étrange, qu’elle revienne maintenant, alors qu’elle vend des albums? Comme si d’un coup, elle se serait rappelé de vous et serait revenue en bonne mère Theresa.
Lysandre : Vu comme ça… D’ailleurs je n’ai pas encore vu le principal intéressé.
Moi : Pour arranger l’affaire tiens pff. On devrait y aller ou on va être en retard.
Lysandre : Ouais.
Nous nous rendîmes donc en cours, pour ma part en trainant des pieds. Cette journée commence super bien. Et pour ne rien arranger, nous avions Sciences Physique, la matière que je déteste le plus au monde! Et pendant 2 heures en plus. Je vais pleurer. Je suis à côté d’un mec qui s’appelle Armin, qui passe son temps à jouer en douce à sa console. Il pourrait aussi bien être absent, que je verrais pas la différence. Enfin bref, vu qu’aujourd’hui j’étais pas d’humeur, j’étais bien contente d’avoir un voisin de table muet. Ces deux heures furent les heures les plus looonnngue de toute ma vie. La voix presque inaudible du prof, et les nombreux TP n’arrangeaient rien à mon ennui. Sauvez-moi, sauve…
DRIING DRRRING
Ouff enfin! Je rangeai mes affaires en mode éclair, et fus la première à sortir de la classe. La récré, HALLELUJAH !! Je fus la première à arriver au banc. Mais en voyant la personne qui venait vers moi, ma bonne humeur repartit aussi vite qu’elle était arrivée. Putain, elle peut pas me lâcher les basques celle-là.
Debrah : Je peux te parler ?
Moi : (pensée : tu le fais déjà) Si tu veux.
Debrah : J’ai l’impression que tu ne m’apprécie pas trop. Dès que tu me vois, tu ne souris plus, tu es froide, alors que les autres me disent que tu es la gentillesse incarnée. Alors j’aimerais qu’on recommence à zéro, qu’est  ce que t’en dis ?
Si elle croit m’avoir avec son numéro de bonne amie, elle se fout le doigt dans l’œil.
Moi : Excuse ma froideur, mais dès la seconde où je t’ai vu, quelque chose m’a gêné chez toi. Et ça ne s’est pas améliorer en écoutant l’avis de certains.
Debrah : Et qui ?
Moi : Lysandre, Rosa, Castiel, et en particulier Nath.
Debrah : Et tu écoutes ce que dit ce petit coincé ?
Moi : Oui.
Debrah : Tu ne devrais pas, il raconte beaucoup de mensonges.
Moi : Dit celle qui à fait renvoyer son partenaire pour garder la gloire pour elle toute seule, qui a rompue par la suite avec lui, et qui n’a pas hésité à mentir à tout un lycée.
L’expression du visage de Debrah changea. Il passa de l’étonnement à  la colère.
Debrah : Bien, au moins on est fixé. Au point où nous en somme, je peux tout te dire n’est-ce pas ? Et bien oui tu as raison, je ne voulais pas de Castiel avec moi, je ne voulais que mon nom sur l’album. Et pour Nathaniel, il était là au mauvais moment, et au final, ça m’a bien arrangé qu’il soit là, puisque c’est lui qui est passé pour le méchant. J’ai toujours eu beaucoup de chance.
Moi : Si tu as tellement de chance, pourquoi tu es revenu ?
Debrah : Tu le sauras bien assez  tôt.
Moi : Quoi que tu veuille faire, je t’en empêcherais.
Debrah : J’en doute.
Des éclats de rire, parvinrent. Mes amis arrivaient vers nous. Debrah se tourna vers moi, et m’adressa un grand sourire, mais un mauvais sourire.
Debrah : Et bien Chloé, ce fut un réel plaisir de discuter avec toi. Mais vois-tu, je n’ai pas envie de tu gâches mes plans, alors je vais te mettre hors d’état de nuire. Oh et un dernier conseil, qui pourrais t’éviter de te mettre beaucoup de monde à dos: évite de raconter ce que je viens de te raconter, personne ne te croirait, car vois-tu, tout le monde m’aime ici. Tu n’a aucune chance contre moi.
Puis d’un coup, elle se mit à pleurer. Qu’est ce qu’elle fait ? Je ne le sens pas du tout.
Debrah : Pourquoi tu dis des choses comme ça ? Pourquoi  tu es aussi méchante avec moi ? Je ne t’ai rien fais.
Elle se mit à courir vers Louise en cachant son visage dans ses mains.
Louise : Qu’est ce qui t’arrive ?
Debrah : Bouhouhou ! C-C’est Chloé. Elle dit que jamais on ne sera amies, et que je n’étais qu’une pute en chaleur.
Tous mes amis me regardèrent choqués.
Moi : Je n’ai jamais dis ça, c’est du délire !
Guillaume : Ba excuse moi de ne pas te croire. T’a vu dans quel état elle est ?
Louise : Je ne te croyais pas comme ça. Tu me déçois.
Moi : Mais puisque je vous dis que j’ai pas dit ça, elle vous raconte que des conneries, et ce depuis le début ! Je vous en prie, Il f…
Louise : Tais-toi ! Viens Debrah, on s’en va.
Guillaume et Louise s’en allèrent avec Debrah. Annick me regarda, comme si elle hésitait, puis les suivis. Même elle c’était fait duper. J’aurais dû être blessé, mais Debrah avait tellement bien joué la comédie, que je comprenais ma meilleure amie. Je baissai la tête, déçue. J’entendis des pas s’approcher de moi.
Lysandre : Chloé, ça va ?
Moi : Génial, je pète la forme -_-
Rosa : Ce qui vient de se passer, c’est …
Moi : Du fake.
Je leur expliquais ma discussion avec l’ex de Castiel.
Rosa : Oh ma pauvre, tu veux qu’on aille les voir, pour leur expliquer?
Moi : C’est pas la peine, ils ne vous croiront pas.
Lysandre : Tu veux qu’on fasse quelque chose pour t’aider?
Moi : Merci, vous êtes vraiment géniaux, mais j’ai juste envie d’être seule, pour l’instant.
Je leur adressai un petit sourire, avant de me diriger vers le fond de la cour, là où personne ne pourrait me voir. Je m’adossai au mur du gymnase, et soupirai.
Chapitre 12: Avis de tempête
Pffiou qu’est ce que je vais faire ? Elle a raison, je n’ai aucune chance. Debrah a tout le lycée dans sa poche. Mes amis m’ont lâchés pour des larmes de crocodile. Et qui sait si Castiel ne lui mord pas déjà dans la main. Je me demande quel mensonge elle a inventé pour lui. Mais que faire ? Elle est beaucoup plus futée que moi. En tout cas, je ferais tout pour l’empêcher de blesser Cast ou qui que ce soit d’autre, quitte à me mettre le lycée à dos…enfin… avoir quelques amis se serait quand même pas du luxe. Ambre, Capucine et Debrah comme ennemies ça me suffit amplement. Mais malgré tous mes doutes et toutes mes incertitudes, j’étais absolument sûre d’une chose : je serais le rempart entre Debrah et Castiel.
 

___________________________________________________

Désolé pour le petit retard mais voilà le chapitre 12 comme promis. J'espère qu'il vous a plu :)

Pourquoi Debrah est-elle revenue? Chloé arrivera-t-elle à l'arrêter? A quel prix? Vous le saurez dans le chapitre 13 que je poste dans 20 commentaires.

Bisous les gens <3

Publié dans Saison 1

Commenter cet article

Angel 08/02/2017 01:40

C trop est ce qui y aura une suite

Yoummy 14/04/2016 21:50

Je vient de me faire 12 chapitre et je trouve ta fic juste génial une des meilleur d'AS que j'ai pue lire franchement Bravo ^^

Castiel- Chloé fiction AS 17/04/2016 16:44

Merci beaucoup! ^^

ton chéri mdr 03/02/2016 20:36

Super chapitre ça commence à chauffer mdr XD

Castiel- Chloé fiction AS 04/02/2016 17:42

Merci x)

CristEllE 25/10/2015 10:05

JE SUIS LE VINGTIÈME COM' sinon j'adore c'est trop de la balle =D

Castiel- Chloé fiction AS 25/10/2015 13:31

Bravo grâce a ton com je vais poster la suite bientôt! X) merci;)

5stelle 25/10/2015 10:04

Bientôt 20 com' j'me réjouis ;)

Castiel- Chloé fiction AS 25/10/2015 13:30

^^

Rebec. 25/10/2015 10:01

Vraiment cool ! Ouais se serai cool que dans tes prochains épisodes tu essaye de faire un lemon ^^

Castiel- Chloé fiction AS 25/10/2015 13:30

Merci. Et bien j'essairais alors ;)

FrederiiKA 24/10/2015 22:47

♥ ♥ ♥ ♥ rien a dire ♥ ♥ ♥ ♥

Castiel- Chloé fiction AS 25/10/2015 01:10

Merci ♥ ♥ ♥

Tam' 24/10/2015 22:45

Hello vraiment super fic' :D est ce que tu va faire des lemon? ^^ j'exige la suite mdr :')

Castiel- Chloé fiction AS 25/10/2015 01:10

Merci. Heu... Peut-être, si on m'en demande je pourrais essayer ;)

Ayen 24/10/2015 22:43

J'adore! Debrah, c'est quoi ce prénom ?! Ahahah kiss kiss ♥

Castiel- Chloé fiction AS 25/10/2015 01:09

Merci ^^. Je n'ai pas inventé le prénom il est vraiment dans le jeu

Lalita ♥ 23/10/2015 23:39

I'm on lové with ta fiction ! Elle change des autres fiction et c'est trop cool car castiel tombe pas toute suite dans les bras de l'héroïne :) j'veuuu la suiiiiiite, steuplai cocotte *_*

Castiel- Chloé fiction AS 24/10/2015 11:38

Haha merci. Oui je n'aime pas trop non plus celle où ils sortent tout de suite ensemble. La suite bientôt ;)