Chapitre 24: Le bal de Noël

Publié le par Castiel- Chloé fiction AS

Je touchai la poigné de la porte, et remarquai qu’elle était ouverte. J’entrai, et découvris un bazar infernal, tout était sans dessus. Il y avait des habits de partout. Eh bin, il est pire qu’une fille lui. Là, je vis une tignasse rouge descendre les escaliers à toute vitesse, et chercher je ne sais quoi dans le bazar.
Moi : Ça  va ?
Castiel : Nan ! Ma  moto a planté, du coup j’ai du l’amener au garage et il est pas à côté,  résultat je suis méga à la bourre !
Moi : Et tu cherches quoi exactement ?
Castiel : Ma cravate.
Je souris et m’approchai de lui. Il jetait tous ses habits, tentant désespérément de trouver sa cravate. Lorsque j’arrivai à sa hauteur, je posai mes mains surs ses épaules.
Moi : Stop (il se stoppa net et me regarda visiblement surpris). Laisse-moi faire.
À ce moment là, le grand rebelle avait complètement disparu. Je commençai par boutonner les quelques boutons de sa chemise blanche qu’il n’avait pas finit de fermer dans sa précipitation en laissant ceux du haut ouverts. Puis je pris sa cravate qui se trouvait dans sa main. Je me demande parfois où il a sa tête. En voyant que ce qu’il cherchait depuis plusieurs minutes se trouvait dans sa main, il esquissa un sourire.
Moi : On n’a pas besoin de ça
Je jetai sa cravate dans le tas d’habits. Cela aurait fait trop sérieux de mettre la mettre. Sans, il faisait à la fois classe et décontracté. Il n’opposa une remarque et se laissa faire. Je pris sa veste, posée au bord du canapé et lui fis enfiler. En levant les yeux, je remarquai qu’il était complètement décoiffé. Je souris à cette vue. On aurait dit qu’il venait de se lever. Je laissai une main sur son torse, et leva l’autre jusqu’à ses cheveux où j’arrangeai quelques unes de ses mèches feues. Une fois ceci terminé, je fis glisser ma main avec délicatesse jusqu’à sa joue.
Moi : Tu es très élégant, Castiel Jones.
Il prit délicatement ma main qu’il porta à sa bouche et y posa un tendre baiser, sans pour autant cesser de me regarder de ses yeux argentés. Ensuite, il prit mes deux mains, me recula de lui, et me fit tourner sur moi-même. Puis il me chuchota à l’oreille :
Castiel : Tu es sublime Chloé Devis.
Chapitre 24: Le bal de Noël
Nous nous regardâmes dans les yeux, comme si le temps s’était arrêté, comme si nous n’étions attendus nulle part, comme si nous étions seuls au monde, comme si nous étions perdus dans le regard de l’autre. Je suppliai pour que cet instant dur éternellement. Mais nous étions attendus et il me le rappela dans un murmure.
Castiel : Allez ma belle, on doit y aller.
Nous sortîmes de la maison. Le froid de l’hiver agressa ma peau me faisant greloter. En parfait gentleman, Castiel m’offrit son bras, que je pris volontiers. Nous nous mîmes alors en route pour le lycée. On devait être sacrément en retard, mais on s’en foutait. Le trajet se fit en silence. Mais ce silence n’était pas pesant, il était serein, voire même timide. Aucun de nous deux ne voulait parler de ce qui venait de se passer, de peur de briser ce moment magique.
Je n’étais plus du tout énervée contre lui, j’étais même heureuse qu’il ne soit pas venu me chercher, car j’ai pu voir un autre Castiel. J’ai pu découvrir un Castiel, doux, tendre et un brin enfantin. J’avais pensé qu’il n’allait pas accepter mon aide, mais contre toute attente, il m’avait laissé faire. J’étais heureuse.
Lorsque nous arrivâmes aux abords du lycée, il y avait des lumières de partout et la musique résonnait depuis l’extérieur. Lorsque nous pénétrâmes à  l’intérieur,  je fus éblouie par les décorations, c’était magnifique. Nous avions fait du sacré beau boulot. Le sapin était magnifiquement décoré, ainsi que la salle.
Je cherchai du regard nos amis et les trouvai dans un coin près du buffet. Nous nous approchâmes d’eux.
Moi : Coucou tout le monde.
Tous : Coucou vous deux
Rosa : Qu’est- ce qu’il vous est arrivés, pourquoi vous êtes arrivés en retard ?
Castiel : Problème de moto
Je souris à sa réponse. Je comprenais le fait qu’il ne donne pas plus de détails, j’en aurais fait tout autant. Je lâchai le bras de Castiel, qui se dirigea vers le bar, et m’approchai de mes amies.
Moi : Vous êtes sublimes les filles
Chapitre 24: Le bal de Noël
Annick : Merci. Toi aussi, tu es juste grandiose.
Moi : Merci. Vous êtes pas mal non plus les gars
Lysandre : Merci.
Annick : N’est-ce pas que c’est le plus beau mon homme ?
Elle s’approcha de lui et le prit par le bras. Elle le regarda avec des yeux pleins d’amour. Il la regarda en souriant et l’embrassa. Ils sont trop mignons tous les deux.
Directrice : Hum hum. Votre attention à tous s’il vous plaît
Tout le monde arrêta ce qu’il était en train de faire pour tourner la tête vers l’estrade où se trouvait la directrice.
Directrice : Merci. Bien, tout d’abord, je vous remercie d’être tous présents. J’espère que vous passerez tous une bonne soirée. Je vais maintenant vous révéler le nom du roi et de la reine du bal. Attention, alors la reine du bal est… mademoiselle Scarlet Annick.
Je me tournai vers ma meilleure amie, qui visiblement était choquée et avait faillit s’étouffer.
Directrice : Et notre roi… monsieur Stone Lysandre. Bravo à tous les deux. Vous avez donc le privilège d’ouvrir le bal.
Lysandre : Ma reine, m’accorderez-vous cette danse (il s’inclina comme les princes, et tendit sa main pour inviter Annick) ?
Annick : Bien sur mon roi (elle saisit sa main)
Ils se dirigèrent main dans la main vers le centre de la piste et se mirent à danser un slow. Ils ne cessèrent de se regarder dans les yeux. Annick, les bras autour du coup de Lysandre, et celui-ci avec les bras autour des hanches de sa partenaire, semblaient plus amoureux que jamais. Les voir ainsi me rendais heureuse, et un brin envieuse.
Sentant un regard sur moi, je détournai les yeux de nos deux amoureux, et cherchai la personne qui me regardait. En face de moi, à l’opposé de la piste, je vis Castiel, un verre à la main, m’observer intensément. Quand mon regard croisa le sien, je ne pus regarder ailleurs, une certaine magie m’avait envouté. C’était comme si le temps autour de moi s’était arrêter. J’étais comme sourde, et la seule chose que je voyais, était Castiel. Nous étions chacun plongés dans l’âme de l’autre,  chacun lisant les pensées de l’autre. Or à cet instant, je ne pensais à rien. J’étais trop captivée par mon ami, pour penser à quoi que ce soit.
Pendant ce temps, d’autres couples avaient rejoins notre roi et notre reine de la soirée sur la piste. Sentant une chaleur  me monter aux joues, je détournai les yeux pour regarder ce qui se passait autour. De nombreux élèves dansaient, d’autres discutaient, et d’autres encore buvaient et mangeaient.
Pendant plus d’une heure, ce fut ainsi. J’avais rapidement rejoins mes amies sur la piste et m’étais éclatée sur la piste. Je ne m’étais que rarement sentie aussi libre. Puis la directrice s’approcha de nous.
Directrice : Mesdemoiselles, allez vous changez aux vestiaires, vous n’allez pas tarder à monter sur scène.
Rosa : Bien. On y va tout de suite.
Nous suivîmes toutes Rosa en tentant de nous frayer un chemin parmi les autres. Lorsque nous y arrivâmes enfin, les garçons sortaient de leurs vestiaires.
Lysandre : Vous aussi vous venez changez ?
Annick : Oui. Vous passez les premiers ?
Guillaume : Ouais. On va vous montrer ce que c’est que mettre l’ambiance.
Louise : C’est ce qu’on verra.
Rosa : Si c’est un défi, que vous nous lancez, on l’accepte.
Castiel : Haha, alors préparez vous à perdre les minettes. Allez, on s’casse les mecs.
Ils partirent en rigolant, tandis nous, nous rentrions dans les vestiaires.  Nos tenues était accrochées dans un placard, en parfait état. Toutes, sauf la mienne. Elle était déchirée à certains endroits, la rendant affreuse. Ça sentait Ambre à plein nez.
Annick : Merde. Qui à pu faire ça ?
Moi : À tous les coups c’est Ambre.
Louise : Tu vas faire comment ?
Moi : Y a pas des ciseaux qui trainent ?
Louise: Heuuu…. Ah si la !
Une paire de petits ciseaux était posées dans une armoire à pharmacie. Louise alla les chercher et me les donna.
Louise: Tu veux faire quoi avec ?
Moi : Je veux faire en sorte que ça fasse comme si c’était fait exprès
Rosa : Laisse-moi faire. Je vais t’arranger ça vite fait.
Moi: Super merci Rosa
Je lui passai les ciseaux et elle se mit à découper ma tenue. Quelques minutes plus tard, elle sembla satisfaite et me montra le résultat.
Moi : C’est superbe. Rosa t’es la meilleure.
Rosa : Ouais je sais, mais merci. .
Annick : Ba pourquoi on ferait pas toutes ça ?
Louise : Ouais ça pourrait être sympa, et puis ça ferait vraiment volontaire.
Rosa : Et Ambre ragera deux fois plus. Et, on aura plus de chances de gagner le défi des mecs.
Toutes : OUAIS !!
On se tchéqua et on se mit au boulot. Rosa coupa les tenues de chacune d’entre nous. À la fin, nos tenues faisaient vraiment rock, alors qu’au début ça devait être plutôt branché. Les jeans qui avait à la base quelques trous, en avaient maintenant presque partout.
Rosa : Voila c’est terminé.
On prit nos tenues et on s’habilla. Pour être plus crédibles, on se fit des coiffures un peu plus déjantées. Le résultat final était géant. Une fois prêtes, nous sortîmes des vestiaires et retournâmes dans la salle. Nous arrivâmes pile au moment où la directrice monta sur l’estrade pour un discours.
Directrice : Bien, alors voici le moment que vous attendez certainement tous : Le concert.
Plusieurs cris de joie fusèrent dans la salle.
Directrice : Un peu de calme s’il vous plaît. Bien, le premier groupe à passer, vous le connaissez certainement tous, ce sont les garçons, Wigged Skull.
À ce nom, toutes filles présentes hurlèrent et se massèrent devant l’estrade. Nous, nous restâmes en retrait pout ne pas mourir écrasées par les autres. Soudain quelqu’un passa près de moi et me chuchota :
… ?: Observe et apprend
En me dépassant, je vis que cette personne n’était autre que Castiel, un sourire vainqueur aux lèvres. Ce mec croit toujours avoir gagné d’avance. Je m’avançai vers Annick
Moi : On aura du mal, à faire mieux qu’eux. T’as vu la horde de filles qui leurs cours après ?
Annick : C’est sur, on aura du mal. Mais rien n’est impossible.
Louise s’approcha de nous et se mêla à la discussion.
Louise : Je crois savoir pourquoi ils ont autant de fans.
Annick : C’est quoi ?
Louise : Tout d’abord, ils sont populaires et toutes les filles du bahut veulent sortir avec eux. Secondement, ils chantent super bien, et enfin, ils sont beaux comme des dieux.
Moi : Aucun doute là-dessus.
Nous nous reconcentrâmes sur les garçons qui avaient déjà commencer. Guillaume était à la batterie, Castiel à la guitare et deuxième voix  et Lysandre au chant.
Chapitre 24: Le bal de Noël
Ils chantèrent Before I Forget (cliquer sur le nom des chansons pour l'es écouter) de Slipknot, To Be Loved de Papa Roach et Kill Rock’N’Roll de System Of A Down. Ils étaient tous expérimentés et à l’aise sur scène. Ils jouaient avec la foule et savaient capter leur attention. Personnellement, je ne pouvais détacher mes yeux de Castiel. Il semblait connaître la scène par cœur. Il jouait comme s’il était seul au monde, mais en même temps, il avait l’air connecté avec son public. Et en plus, je dois avouer qu’il était à tomber. Je comprenais pourquoi toutes les filles lui couraient après.
À la fin de leurs chansons, ils saluèrent et quittèrent la scène. À peine furent-ils descendus, qu’ils furent assaillis par une foule de filles hystériques. C’était à en devenir claustrophobe. Ils réussirent tant bien que mal à sortirent et ils se dirigèrent vers nous.
Guillaume : Alors ?
Louise : Pas mal, pas mal
Rosa : Mais on fera mieux
Guillaume : Bonne chance alors.
Directrice : Merci beaucoup les garçons. Comme chaque année, c’est un plaisir de vous écouter.
Castiel : Bla bla bla…
Directrice : Bien, maintenant le deuxième et dernier groupe. C’est un nouveau groupe, entièrement féminin. Je vous pris d’accueillir The Ones.
Castiel : Pff, quel nom de tapette.
Louise : Rira bien qui rira le dernier
Les filles s’avancèrent vers la scène. Je les suivais un peu en retrait, et quand je passai près de Castiel, je lui murmurais :
Moi : Vous avez la beauté et la voix, nous nous avons la beauté, la voix et… la chorée. Alors observe et prends en de la graine.
Il sourit à ma remarque. Rien n’était gagné d’avance. Ne jamais sous-estimer des filles. Je me dépêchai de rejoindre les filles qui montaient sur scène. Nous avions choisi de chanter Move des Little Mix, puis So What de P!nk et enfin Worth It de Fifth Harmony
Au début, j’étais tendue comme pas possible, mais peu à peu, je me lâchai, emportée par l’ambiance. Les filles elles, avaient déjà fait ça, donc était plus à l’aise.
La première chanson était parfaite car elle était à quatre voix, comme nous. Je chantai les parties de Perry. Quand c’était à mon tour de chanter, je lançais des regards moqueurs à mon ami, ce qui le faisait sourire.
Sur la seconde, beaucoup plus rock et plus déjanté, je me laissai complètement aller. Nos tenues collaient parfaitement avec la chanson. Chloé : 1, Ambre : 0. Je voyais les autres élèves s’amuser et danser, me donnant envie d’en faire autant.
Puis vint la dernière. Nous avions misé beaucoup sur celle là. Nous avions crée une chorée… déhanchée, qui a vite fait de mettre de l’ambiance.  C’était l’occasion de montrer aux garçons de quoi nous étions capables. Au premier coup de hanches, les garçons de la salle se réveillèrent et commencèrent à hurler. À, ces garçons je vous jure. Qu’est ce qu’il faut pas faire pour attirer leur attention. Mais nous suscitions aussi l’envie des filles. Pari réussi. C’était incroyable la sensation que je ressentais. Moi qui n’arrivais pas à chanter devant mes parents, j’avais réussi le faire devant des centaines d’élèves. J’avais réussi à aller au delà de ma timidité. Je me laissai croire que j’avais une chance de devenir une chanteuse. Mais la route était encore longue. Mais si j’avais réussi à arriver jusque là, c’était grâce aux filles. Je me sentais bien avec elles, et chanter avec en leur compagnie était un pur plaisir.
Lorsque nous eûmes terminées, tout le monde était déchainé, autant les filles que les garçons. Nous nous dirigeâmes avec du mal vers nos amis, qui nous attendaient.
Rosa : On va dire qu’on a gagné hein ?
Guillaume : Ha ça…Si je m’y attendais … Bien joué.
Lysandre : Vous avez été géniales.
Annick : Merci mon amour.
Guillaume : Mais en même temps c’est de la triche. Nous on va pas se déhancher.
Moi : Et oui, c’est ça l’avantage d’être une fille.
Castiel : Et des danses en privée c’est possible ?
Moi : Oh, ça ça coûte très cher mon beau
Soudain, mon téléphone vibra. Je le sortis et vis que je venais de recevoir un message d’un numéro inconnu:  " De inconnu: Bravo, le coup des tenues, bien joué. Mais ce n’est pas encore fini. Tu as gagné la bataille mais pas la guerre."
Ce message m’intrigua fortement. Je cherchai dans la salle, qui aurait pu envoyer ça, mais il y avait trop d’élèves pour espérer voir quoi que soit. Je ne savais pas pourquoi, mais j’étais quasi sure que ça venait d’Ambre.
Annick et moi nous dirigeâmes vers le buffet.
Moi : Votre majesté permet-elle que je lui tienne compagnie ?
Annick : Oui, je te le permets esclave.
Moi : Esclave ?
Annick : Nan je déconne x)
Moi : J’espère. Alors au fait tu m’a pas dis, ça fait quoi d’être la reine de la soirée ?
Annick : Je ne m’y attendais pas du tout. Et le meilleur, c’était que Lys soit le roi. J’ai vraiment eu de la chance sur ce coup la. Je n’en reviens toujours pas d’ailleurs.
Moi : Haha
Je pris un verre et bus une gorgée
Annick : Mais dis moi, j’ai remarqué que vous vous lanciez des regards plutôt malicieux avec Cast.
Je faillis m’étouffer en entendant sa remarque.
Moi : 0//0 Hum hum, nan pas du tout.
Annick : Mouais, ton visage dit autre chose.
Moi : Qu’est ce que tu veux que je te dise ?
Annick : Huuum… que tu l’aime par exemple
Moi : Allez dis pas de conneries.
Annick : Mouais. On en reparlera (elle me lança un regard disant que je n’échapperais pas à un interrogatoire)
Moi : Si tu veux.
Je finis mon verre cul-sec et le reposa sur la table.
Moi : Je sors prendre l’air
Annick : Avec le froid qu’il fait dehors ? T’es malade tu vas choper la crève !
Moi : Mais non t’inquiète. J’ai juste besoin de respirer un coup.
Je sortis du gymnase et marchai dans le jardin. Je regrettai d’être sortis, car il faisait vraiment froid dehors. J’aurais aimé avoir un manteau sur moi. Mais l’air glacial de l’hiver me permit de mettre au clair mes idées.
Le silence et le calme qui régnaient dans le jardin me faisaient du bien, car la musique à l’intérieur était beaucoup trop forte pour mes oreilles. Mais je commençais sérieusement à avoir froid. Je songeai à rentrer quand j’entendis des pas approcher.
 
_________________________________________________
Voilà pour ce chapitre 24! J'espère qu'il vous a plu ^^
Quel bal! Chant, danse, vengeance, jeux de regards....tout y est passé! Mais la soirée est loin d'être terminée! Et vous découvrirer la suite dans le prochain chapitre. 
Voili voilou. Gros bisous <3

Publié dans Saison 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thays 09/02/2016 17:39

Ce chapitre est vraiment génial ! J'ai adorée le choix des musiques!!! Tu pourrait faire des chapitres plus long , si possible ?
Biz et continues comme sa !
ps:merci d'avoir répondu à mon commentaire

Castiel- Chloé fiction AS 12/02/2016 21:47

De rien ;)

Thays 12/02/2016 12:44

ok merci ;)

Castiel- Chloé fiction AS 10/02/2016 15:16

Merci! Contente que l'e chansons t'ai plus. Alors pour la longueur des chapitres, tout dépend de mon degré d'inspiration, et j'essaie aussi de couper à des endroits stratégiques, mais je fais du mieux que je peux, en m'imposant une longueur minimum. Mais j'essaierais ;)

Cacao1245 09/02/2016 07:08

Bonjour,
Ton histoire elle est super !

Castiel- Chloé fiction AS 10/02/2016 15:15

Hello! Merci beaucoup! ;)

Ernuisnees 07/02/2016 20:51

Géniale ton épisode j'ai encore kiffé les chansons tout ! :D mais dit moi , sa sort tout les combien les épisode ? voilà voilà^^ continue c'est juste géniale !

Castiel- Chloé fiction AS 11/02/2016 20:03

Je t'en prie ;)

Ernuisnees 11/02/2016 10:54

Non c'est bien ça je te remercie de ta réponse :)

Castiel- Chloé fiction AS 10/02/2016 15:15

Merci! ^^ Quand tu dis les épisodes, tu parles de mes chapitres, au quel cas c'est les dimanches (sauf problème), et si c'est pas ça, est-ce que tu pourrais plus précis s'il te plait?

Nalu-FT-Ams 07/02/2016 18:55

Super chapitre encore une fois. J'ai adoré ce début super complice entre castiel et chloé c'était trop choupinou. continue comme ça ;)

Castiel- Chloé fiction AS 07/02/2016 19:55

Merci! Et oui, ça faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu de tendresse;)

Colleen 07/02/2016 18:22

Joli!! Super choix de chanson, c'est aussi super de pouvoir les écouter pour se sentir encore plus dans l'histoire ! Luv´ ♥

Castiel- Chloé fiction AS 07/02/2016 18:41

Merci! Oui c'est sur que c'est plus agréable ;) Bisous ❤