Chapitre 32: La dinde

Publié le par Castiel- Chloé fiction AS

Lysandre et Guillaume avaient finis de se bagarrer, et la distribution des cadeaux était terminée. Nous fîmes tous joujou avec ce que nous avions reçu, et aidions ceux qui avaient besoin d’aide pour monter leur gadget. Je ne pouvais faire sortir de ma tête la phrase de Castiel «  mon ange ». C’était si attentionné, si rempli de tendresse…ah je fonds littéralement.
Le reste de la matinée se déroula tranquillement. Nous traînâmes, fîmes ce que nous voulions dans la maison et ce fut super. À midi, nous mangeâmes une bonne, énorme, grasse et succulente raclette. Fromage, pomme de terre, charcuterie, mayonnaise, moutarde, viande, restes de la veille. Le truc pas du tout sain et qui fait prendre quelques kilos en trop. Mais n’empêche, j’ai super bien mangé. Peut-être même trop x) J’avais l’impression d’être une femme enceinte de cinq mois, tellement mon ventre pesait lourd.  Je montai me coucher, après ce copieux repas, histoire de digérer tranquillement. Une heure et demie plus tard, après une sieste régénératrice, je redescendis à la cuisine, où moi et mes trois compères, nous remîmes derrière les fourneaux.
 
Fin PDV Chloé
PDV Castiel :
 
Et c’était reparti. Deuxième journée de cuisine. Bon, c’est pas que ça me dérange, mais bon, c’est quand même un peu chiant. Quand tu dois juste cuisiner pour toi, ça va c’est rapide, mais là on est dix, du coup ça prend deux fois plus de temps. Et vu qu’on est le 25, on doit encore cuisiner deux fois mieux fois. Ce qui fait qu’on doit cuisiner 10 puissance4. Vous voyez le délire ? Alors moi qui suis un flemmard de base, vous vous doutez de ce que je peux ressentir. Mais j’avoue que le fait qu’on fasse à quatre, ça rend ça plus marrant et moins chiant vu qu’on se partage les tâches. En parlant de ça, nous étions tous étions tous autour du plan du travail à la cuisine, en train de réfléchir à qui allait faire quoi.
Annick : Bon déjà, on devrait commencer par redire le menu, histoire qu’on parle bien de la même chose. Donc, on avait dit en entrée, huitres et foie gras. En plat, de la dinde avec un risotto aux champignons. Et enfin au dessert, bûches au chocolat et fruits des bois. On est tous ok là-dessus ?
Tous : Oui
Chloé : Mais en fait, il y a presque rien à faire. Les huitres, le fois gras, et les bûches ont les a déjà acheté. Donc en gros, on a juste à faire la dinde et le risotto.
Keycie : Oui, c’est vrai. Au moins, ce sera vite
Moi : Bon, qui fait quoi, qu’on en finisse ?
Keycie : Je veux bien faire cuire les champignons
Annick : Moi je m’occupe du risotto. Castiel et Chloé vous avez qu’à vous occuper de la dinde
Moi : C’est bon, je suis pas un gamin, je peux très bien le faire tout seul !
Chloé : Mais ou bien sur ^^ Mais dans le doute, je vais quand même surveiller que tu ne fasse pas du bêtises
Moi : (chuchote) gna gna gna gna gna…
Annick : Bon, let’s go !
Aussitôt dit, aussitôt fait. Chacun prit ce dont il avait besoin et partis dans un coin de la cuisine. Sauf que moi j’étais suivi de prêt par Chloé, qui semblait se réjouir de cette situation. Pff, m’étonne que ça l’amuse. Comme si elle allait se priver de me faire chier. J’aurais fait pareil à sa place. Sauf que… moi je suis un peu beaucoup plus susceptible qu’elle. Je commençai à déballer la dinde de son emballage, puis enleva la ficelle. J’entendis derrière moi, mon amie, faire claquer sa langue, comme si elle doutait de ce que je faisais. Je sens que je vais pas tenir très longtemps si elle continu comme ça. J’essayai de passer outre, et continuai. J’ouvris un tupperware  ou se trouvait la farce pour garnir la dinde. Bon, farce…dinde…c’est parti. Je regardai la dinde, attendant la solution. Sauf que…elle ne vint pas. Je me mis donc à observer l’animal sous toutes les coutures, en haut, en bas, à gauche, à droite. Mais rien.
Chloé : Dis moi, tu sais bien comment au fait au moins ?
Moi : Mais bien sur à ton avis. Là en fait, je fais connaissance avec la dinde, pour mieux la connaitre,  et savoir exactement à quel endroit je dois mettre plus ou moins de farce tu comprends.
Chloé : Mouais
Elle ne semblait pas convaincue. Moi non plus d’ailleurs. Mais pas question de perdre la face. Bon, nan mais sérieux, je la fous où cette maudite sauce. J’en pris un peu, et l’étalait maladroitement sur la peau de la bête. J’entendis derrière moi Chloé pouffer.
Chloé : Tu sais que la farce, il faut la fourrer.
Moi : Comment ça la fourrer ?
Chloé : Ba il faut la mettre à l’intérieur
A l’intérieur ? A l’intérieur de quoi ? voyant que je ne comprenais toujours pas, mon amie me montra l’endroit. Oh non. Je lui remontrai l’endroit, pensant qu’elle s’était trompée, mais elle me confirma bien que c’était là. Nan mais c’est une blague. Je m’accroupis, et ouvris les pattes de la dinde, en l’examinant. 
Chapitre 32: La dinde
Je restai un bon moment à regardant la foufoune de cette dinde, sans comprendre comment on pouvait faire rentrer de la pâte là-dedans à moins de lui ouvrir le bide.
Chloé : Bon pousse-toi, je vais te montrer.
Elle m’écarta de la dinde pour avoir la place. Elle se dirigea d’abord vers un placard, où elle prit des gants. Pour quoi faire ? Elle revint ensuite après les avoir enfilée. Elle prit de la farce dans sa main, puis écarta les pattes de la bête, puis se tourna vers moi en souriant. Oh non, me dîtes pas qu’elle va faire ce que je crois qu’elle va faire. PLOUF ! Et ba si. Bouah !  Elle venait d’enfouir sa main dans la dinde.
Chloé : Pourquoi tu fais cette tête ? Tu devrais avoir l’habitude non ? Ne me dis pas que tu ne l’as jamais fait
En voyant son sourire, je compris instantanément de quoi elle parlait. Oh la cochonne. Tu veux jouer à ça ? Très bien ma belle, c’est mon terrain de jeu favoris !
Moi : Si, je ne connais parfaitement ce mouvement. Je pourrais même le faire les yeux fermés. Mais vois tu, je préfère le faire sur des personnes bien vivantes, et qui pourront profiter pleinement de mon expérience.
Chloé : Mais que te dis que personne n’en profiteras ? Vois tu, plus la dinde est fourrée, plus elle bonne
En disant cela, elle retira sa main, repris de la farce, et la replongea, toujours sans me quitter des yeux.
Annick : Bon, cette dinde, elle se porte bien ou pas ?
Chloé : Oui. Je dirais même qu’elle est au septième ciel
Annick : Hein ?
Chloé : Laisse x) Cast sait de quoi je parle
En effet. Son allusion me fit sourire au plus au point. Subtile mais précise. Annick nous regarda sans comprendre, puis détourna la tête, laissant tomber. Moi et Chloé nous regardâmes droit dans les yeux encore quelques instants, avant que mon amie ne détourne le regard, et ne retire sa main de la dinde. Elle enleva son gant en marchant vers moi.
Chloé : Je te laisse la caresser  avec la farce. Mais vas-y lentement, plus tu seras doux, plus la chair sera tendre.
Elle m’offrit un sourire plein de sous-entendus, avant de me dépasser. J’entendis le bruit de la poubelle s’ouvrir puis se refermer. Je lâchai un petit rire. Halala, cette fille me rendra folle un jour.
Bon, remettons nous à la tâche, cette bête ne va pas se tartiner toute seule. Je fis comme mon amie et allai enfiler une paire de gants. Je revins ensuite vers l’animal, et pris un peu de farce, que j’étais sur sa peau, délicatement, en suivant les conseils de Chloé. En f  ait, est-ce qu’elle m’avait dit ça sérieusement, ou bien c’était juste un autre sous-entendu ? Bon, on va faire comme elle a dit, c’est pas grave. Je m’appliquai donc à recouvrir chaque parcelle du corps de cette bête de sauce tendrement, en massant, pour qu’elle pénètre bien. Je le fis peut-être même un peu trop.
Rosa : Et bin dis donc Castiel, t’es tombé amoureux de la dinde ?
Je sortis tout d’un coup de mes pensées. Je m’étais quasiment endormi en caressant l’animal. Je me repris, et arrêtai.
Moi : Mais non n’importe. Je m’assurais juste qu’il y avait juste de la farce partout. Mais c’est bon j’ai finis.
J’enlevai les gants, et fis comme si de rien n’était.
Moi : J’en fais quoi maintenant ?
Annick : Heu…arrose la un peu avec du jus, pour qu’elle ne sèche.
Moi : Il est où le jus ?
Annick : Dans la carafe là
Elle m’indiqua une petite carafe blanche. Je la pris, et renversai un peu de son contenu un peu partout sur la dinde. Un fois cela fait, je me retournai de nouveau vers Annick.
Moi : Et maintenant ?
Annick : Tu peux la mettre dans le four maintenant. Règle le minuteur sur deux heures et demie.
Moi : OK
J’enfilai cette fois les gants pour le four et enfournai la bête à l’intérieur, et réglai le temps.
Moi : C’est bon ?
Annick : Ouais. Tu peux y aller, sauf si…
Moi : Nan c’est bon
Genre je vais me taper du taff supplémentaire. Je sortis de la cuisine, et allai regarder l’heure. Il était 16h. Oh, ça va, j’ai encore toute l’après-midi tranquille. De quoi en profiter.
 
Puis arriva le soir. Nous étions tous autour de la table, en train de prendre l’apéritif. Nous discutions de tout et de rien. Les filles parlaient entre elles, et les mecs entre nous.
Leigh : Bon, ça vous dirais d’aller faire un laser game puis un ciné demain, étant donné que ce sera notre dernière journée avant de rentrer ?
Lysandre : J’en ai déjà entendu parler, mais je ne sais pas vraiment ce que c’est
Nath : C’est comme du paintball, sauf que c’est avec des lasers. On est dans un espèce de boîte noir, il ya des équipes, on a des pistolets lasers, et il faut éliminer les gens de l’autre équipe. C’est assez marrant.
Lysandre : Ah oui, je vois.
Moi : Moi ça me dit bien.
Guillaume : Moi perso, je retournai bien à la station
Moi : Ça t’as pas suffit la dernière fois ?
Guillaume : Ba disons que je ne sais quand est-ce que je pourrais en refaire, donc vu que là j’ai une occasion, je vais en profiter.
Lysandre : Je préfère aller au laser game. Je n’ai jamais essayé, et j’aimerais bien voir comment s’est.
Moi : Je te suis.
Nath : Pareil
Guillaume : J’en conclus que je suis le seul à vouloir aller skier ?
Leigh : On dirait bien. Mais demande aux filles on ne sait jamais. Dites les filles, vous voulez faire un laser game/ciné demain ou aller skier ?
Filles : Laser game
Guillaume : Bon, ba l’affaire est réglée on dirait.
Nous apportâmes ensuite le plat principal. Le tout sentait délicieusement, ce qui me mit l’eau à la bouche.
Nath : Alors, qu’est-ce qu’on a ?
Chloé : Un risotto de champignons, avec une dinde, délicatement  caressée par Castiel
Ok non c’est bon j’ai plus du tout faim. Comment elle m’a vendu comme ça tranquille en souriant, comme si c’était tout à fait normal. En plus maintenant, les autres sont tous en train de me dévisager. Je jure un jour je vais la tuer, elle va pas comprendre.
Rosa : Haaaa, c’est donc ça, que tu faisais tout à l’heure
Moi : Non
Rosa : Si
Moi : Non !
Rosa : S…
Chloé : Laisse Rosa, comprend-le. Il ne veut pas assumer le fait qu’au plus profond de lui, se cache un cœur tendre et affectueux, qui ne demande qu’à faire plein de bisous à tout le monde.
En disant cela, elle était passée derrière moi, et avait posé ses mains sur mes épaules. Je voyait tous mes amis sourire moqueusement. Moi, je bouillai intérieurement. Si elle croit que je vais laisser ça sans rien faire, elle s’est foutu le doigt dans l’œil. Sauf que mon ami ne s’arrêta pas là. Elle mit ses mains sur mes joues et me les pinça
Chloé : Regarder, il est tellement mignon, il ne ferait même pas de mal à une mouche ^^
Ok là c’est bon ! Je retirai brutalement ses mains, ce qui fit rire tout le monde. J’ai l’air de quoi moi maintenant ? Je viens de perdre toute crédibilité.
Moi : Bon, vous avez fini, on peut bouffer ?
Ils piaffèrent tous, mais consentirent à s’arrêter avec le sourire aux lèvres. Nan, mais c’est bon je suis foutu là. Toute l’autorité acquise durant toutes ces années venaient de disparaitre. Et le premier qui n’hésiterait pas à en profiter, c’était bien Nath. Je me servis du risotto, et me coupai un bout de dinde, et commençai à manger, sans attendre les autres. Ça leur apprendra tient. Ils se jetèrent tous des regards complices, avant qu’Annick et Guillaume ne se dévouent pour faire le service. Chloé partit se rassoir, et me regarda en souriant. Moi, je lui jetai noir, qui la fit sourire encore plus. Toi, tu ne perds rien pour attendre ma belle. Mais n’empêche, elle est super bonne ma cocotte.
 
Fin PDV Castiel
PDV Chloé :
 
La dinde avait été absolument succulente, ainsi que tout le reste du repas d’ailleurs. Il faudra que je pense à éliminer toute cette graisse en rentrant. Ma petite blague sur Castiel, avait mis de l’ambiance, et avait lancé les discussions de bon train. Pourtant, connaissant mon ami, je savais qu’il n’allait pas en rester là. Je devais à partir de maintenant rester sur mes gardes. Après le repas, nous décidâmes de regarder tranquillement des films jusqu’à ce que nous tombions tous de sommeil.
 
Le lendemain matin, nous ne nous levâmes pas avant dix heures. Nous décidâmes de partir en ville faire nos activités tout de suite après avoir mangé, histoire d’avoir le temps de faire ce que nous voulions tranquillement. La matinée se passa sans embûches. Nous trainâmes dans nos chambres ou au salon. À midi, nous mangeâmes les restes de la veille et des autres jours. J’étais un peu triste à l’idée de devoir rentrer demain à la maison. Le retour à la normale me ferait bizarre après cette semaine passée entièrement avec mes amis.
Après le déjeuner, Leigh alla poser rapidement Guillaume à la station, puis revint. Nous décidâmes d’aller en ville à pied, ça nous ferait le plus grand bien. Nous passâmes par le grand parc, qui était enneigé, lui donnant un aspect féerique.
Chapitre 32: La dinde
Si nous n’avions pas quelque chose à faire, je crois que j’aurais pu m’assoir sur un des bancs, et passer ma journée là. Nous avions décidé de d’abord commencer par le laser-game, puis d’aller au cinéma nous reposer.
Nous arrivâmes rapidement devant un grand bâtiment noir, dans lequel nous pénétrâmes.
Vendeur : Bonjour les jeunes ! Alors, vous êtes là pour faire une partie ?
Tous : Oui
Vendeur : Très bien. Je vous demanderai de bien faire deux équipes.
Nous nous concertâmes un instant, avant de finalement tomber d’accord sur la répartition suivante : dans l’équipe bleue, il y aurait Leigh, moi, Louise et Nath, tandis que dans l’équipe rouge, il y aurait Lysandre, Castiel, Annick, Rosa et Keycie. Étant donné que nous étions un nombre impair du fait qu’il n’y avait pas Guillaume, les équipes n’étaient pas équitables. E je dis ça sur le plan numérique, mais aussi sur le plan de la force. Dans la mienne, j’ai une folle, un bouddha, un PDG et …moi. Alors qu’en face, c’est LA team quoi ! Un rebelle-combattant, une fine stratège, bouddha deuxième du nom, une hystérique, et une femme noire, en noir dans le noir. La femme invisible quoi. Va essayer de gagner face à ça. En plus, je sentais que Cast allait en profiter pour me faire payer ma vanne de la veille. Je sens que ça va être ma fête aujourd’hui  -_- Une fois les équipes composées, nous nous dirigeâmes vers un vestiaire pour nous changer, puis un animateur vint nous expliquer rapidement comme fonctionnait notre équipement, et nous montrer un plan du terrain. Nous eûmes ensuite un temps d’établir un plan dans nos équipes. Chez nous, Nath s’imposa en chef, tandis que dans l’autre équipe, on se doutait que le chef était Cast.
Nath : Bon, étant donné que nous sommes moins nombreux, on doit miser sur la stratégie. Je pense que le point faible de l’autre équipe, c’est Lysandre. Il faudra donc l’éliminer en premier.
Leigh : Je te rappelle, que s’il est leur point faible, je suis donc par la même occasion le notre, étant donné que mon frère et  moi avons le même caractère et la même façon de penser.
Moi : C’est pas faux. Ils tenteront de faire la même chose, donc au final on se retrouvera à 4 contre 3.
Louise : En plus, Keycie sera plus difficile à voir. ON a donc beaucoup de chance de tomber dans un piège.
Nath : Mmm… en effet. On est dans une situation délicate.
Le blondinet se mit à réfléchir. Nous en fîmes tous de même, mais trouver une solution à ce problème semblait compliqué. Sur touts les points, nous partions perdants.
Leigh : Je pense que la personne que nous pourrions éliminer assez facilement, c’est Rosa. Elle s’affole un peu pour tout et pour rien, et ne fais pas souvent attention à ses arrières. Et si, elle était près de mon frère, on pourrait faire d’une pierre deux coups.
Nath : Ça m’a l’air bien. En suite il nous restera le plus gros morceau à abattre. Et Castiel sera le plus compliqué à avoir.
Louise : C’est pas si sur
Nath : Pourquoi ?
Louise : Il est tellement sur de lui, qu’il fera des erreurs bêtes. Il a l’expérience, mais je pense qu’il se repose sur se lauriers. Il suffira de le sortir de sa zone de confort, et on aura une chance.
Moi : Oui, tu as raison.  Ah, j’ai une idée, je sais comment l’avoir !
Je leur exposai mon plan rapidement, qu’ils approuvèrent tous.
Nath : Très bien. On fait comme ça
Animateur : C’est le moment !
Nath : Bon, faites de votre mieux. Regardez bien partout autour de vous. L’ennemi peut surgir de partout. Et dès que vous avez une opportunité, saisissez- là. Bonne chance. On peut y arriver.
Nous approuvâmes et rejoignîmes l’animateur, et l’équipe rouge fit de même.
Animateur : Très bien les jeunes. J’espère que vous avez eu le temps de mettre au point un plan. Nous allons maintenant commencer. Vous aurez deux minutes pour allez vous placer, et dès que la sonnerie retentira, la partie débutera. Dès que vous serez touché, votre équipement émettra un son, et vous serez automatiquement éliminé. Votre laser sera mis hors service. La première équipe dont tous les membres auront été éliminés, aura perdu. Vous avez compris ?
Tous : Oui !
Animateur : Parfait ! Allez vous mettre en place alors. Et bonne chance !
Mon équipe partit dans une direction, tandis que l’adversaire partit dans le sens opposé. Je sentis pourtant quelqu’un m’agripper par le bras. Je me retournai et vis Castiel qui avait un sourire machiavélique.
Castiel : Fais bien attention à toi. Je ne serais jamais loin, et je compte bien te faire payer tes remarques désobligeantes
Moi : Ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Que le meilleur gagne !
 
RIIINNN RIIINNNG
La sonnerie venait retentir, signifiant le début de la partie. Je serrai mon laser, et partis en quête de rouges. J’avançais lentement et à pas de loup. Je m’arrêtais fréquemment pour regarder autour et derrière moi, pour vérifier que je n’étais pas suivie.  J’arrivai à un carrefour. Je m’arrêtai, et regardai pour voir s’il y avait quelqu’un. Soudain, je vis une lumière approcher. Je m’adossai rapidement au mur, et pointai mon laser sur la personne approchant. Je posai mon doigt sur la détente, prête à appuyer. Sauf, qu’il s’agissait de Leigh. Il me vit et me fit un signe, pour me signifier que je n’avais rien à craindre. Je lui répondis, quand un bip aigu se fit entendre, et l’équipement de Leigh se mit à briller d’une lumière blanche. Merde il s’est fait toucher !
Rosa : Haha je t’ai eu mon amour !
Leigh : Ne crie pas victoire trop vite
Rosa : Pourq….
BIIIIP
Et un rouge de moins ! Je venais de lui tirer dessus, sans qu’elle comprenne quoi que soit. Je ne m’attardai pas plus, et repartis, en quête d’autres ennemis. Nous étions maintenant à 4 contre 3. Rien n’était perdu. J’entendis soudain grésiller dans mon oreillette, et la voix de Nath chuchoter : « On se retrouve au grand carrefour. On va mettre le plan à exécution. » J’appuyai sur un bouton pour lui répondre : « Reçu cinq sur cinq. On a perdu Leigh, mais j’ai eu Rosa. » Il me répondit tout de suite après : « C’est pas grave. Un mal pour un bien. Allez dépêchez-vous, on aura peut-être pas d’autre occasion. Fin ».  Bon alors le grand carrefour, le grand carrefour….ah oui. Je me dépêchai aussi rapidement et silencieusement que c’était possible. J’arrivai au point convenu, et me mit en position. On n’avait pas le droit à l’erreur, où on avait perdu la partie. Je marchai très lentement dans le corridor sombre, et arrivai dans une impasse. Lorsque je voulus faire demi-tour, je vis Castiel, le laser pointé sur moi, et un sourire triompheur aux lèvres.
Castiel : Je t’avais que je ne serais jamais loin derrière.
Il avança lentement, et je reculai, jusqu’à heurter le mur. Je n’avais pas le temps de tirer, il m’aurait eu avant. Je n’étais pas en position de force. Il arriva ensuite  tout près de moi, mais en prenant tout son temps, car il savait qu’il avait gagné. Ou pas
BIIIIIP
L’équipement de Castiel s’illumina de blanc.
Castiel : Quoi ?!
Moi : Qu’est-ce que je t’avais dit ? Ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir vendu. A plus tard mon grand
Il resta bouche-bée tandis que je le contournai en rigolant. J’allais tchéquer Nath. Sauf que lorsque nous voulûmes tourner à droite, nous tombâmes pile sur Keycie et Annick et Keycie. Nous n’eûmes pas le temps de réagir que nous étions déjà hors-service. C’était le voleur volé là. Notre plan s’était retourné contre nous. Putain, on s’est fait avoir comme des bleus !
 
Keycie : On a gagné !
Louise : J’en reviens pas quoi. C’est le monde à l’envers
Annick : Comme on dit, le petites bêtes dont parfois les plus dangereuses^^
Nous marchions en direction du cinéma, en discutant de la partie de laser-game que l’équipe de Castiel avait remporté. Mais le plus surprenant, c’était que celui qui était censé être le plus faible, les avait fait gagné. Après avoir été éliminés, Il ne restait dans notre équipe que Louise. Cette dernière avait réussi à dégommer Annick et Keycie. Alors que la partie semblait gagnée d’avance, Lysandre avait la blonde au dépourvu et l’avait eu par surprise. Lysandre quoi. LYSANDRE QUOI !! Je crois que je m’en remettrai jamais -_- Mon ami rouquin s’approcha de moi
Castiel : Avoue que tu t’y attendais pas
Moi : C’est clair. J’étais trop fière, je t’avais cloué le bec. Sauf que non. T’es content maintenant, t’as eu ta petite vengeance ?
Castiel : Ba en fait pas tellement. J’ai du servir d’appas pour pouvoir gagné, du coup ce n’est pas moi qui t’es mis KO. Mais ne t’inquiète pas, je l’aurais ma vengeance
Moi : Génial, qu’est-ce que j’ai hâte ! -_-
Pff, moi qui pensais que j’allais enfin pouvoir être tranquille. Même pas. Nous arrivâmes quelques minutes plus tard au cinéma. Nous discutâmes longtemps sur le film a regarder, puis nous tombâmes d’accord sur un film d’action. Nous achetâmes de quoi manger pour la séance, et c’était parti. Durant toute la durée du film, qui dura une bonne heure et demie, je discutai et rigolai avec Nicky et Louise, se moquant de la tête de tel ou tel acteur. On faisait de notre mieux pour rigoler le plus silencieusement possible pour ne pas déranger les autres spectateurs. Quand nous quittâmes le cinéma, il était dix heures, et la nuit était déjà tombée. L’air était plus froid et nous grelottions tous sous nos manteaux. Nous pressâmes le pas pour rentrer le plus vite possible avant qu’il ne fasse totalement noir. Nous dûmes cependant faire attention à cause du verglas. Ça aurait été dommage de tomber bêtement de finir à l’hôpital. Nous arrivâmes à la maison une vingtaine de minutes plus tard. Les lumières étaient éteintes, ne révélant aucun signe de vie à l’intérieur.
Leigh : Tient c’est bizarre, on dirait que Guillaume n’est pas encore rentré
Rosa : Il est peut-être à la douche, auquel cas on ne peut pas le voir de l’extérieur
Leigh : Il aurait quand même éclairé le salon
Le couple ouvrit la porte d’entrée, et nous pénétrâmes dans la maison qui était vide et sans bruit. Notre ami n’était visiblement toujours pas rentré. Nous éclairâmes le salon, et nous posâmes dans le canapé. Je me dévouai pour aller chercher des verres et de l’eau pour que nous puissions nous désaltérer. Leigh s’éloigna pour aller passer un coup de fil, tandis que Nath alluma la télé.
Louise : Qu’est-ce qu’il se passe ?
Rosa : Guillaume n’est toujours pas rentré
Nath zappa sur la chaîne des infos, qui affichait un flash info. La présentatrice parla
Présentatrice : Bonsoir à tous. Nous sommes le 26 décembre, et en ce lendemain du jour de Noël, une avalanche s’est déclenchée dans les hautes Alpes, dans la station de Manclaix (nom inventé).  Elle se serait déclenchée près de la piste de l’Aigle Noir, sur une zone de hors piste souvent fréquentée. Mais la récente neige de la nuit dernière avait fragilisé la pente, rendant la neige instable. Nous savons qu’un passage d’un skieur a déclenché cette avalanche, mais les sauveteurs n’ont pour l’instant retrouvé aucun corps, mais les recherches reprendront dès demain matin.
Cette annonce nous fit tous froid dans le dos. Mais ne nous laissons pas trop vite emporter. Peut-être qu’à cet instant même, Guillaume est sur le chemin du retour, et sera là d’une minute à l’autre. Leigh revint au salon, l’air soucieux
Lysandre : Alors ?
Leigh : Il ne répond toujours pas. Je tombe directement sur sa messagerie. 
Louise : Oh mon Dieu….
__________________________________________________
Coucou à tous! J'espère que ce chapitre vous a plu ^^
Alors tout d'abord pour ce petit retard, mais j'avais dû lâcher mon ordi hier plus tôt que prévu. Pas que j'ai fait une bêtise comme certains l'ont pensé, mais c'est juste que mes parents ont jugé que j'avais trop fait d'orid pour la journée. nan moi je ne fais JAMAIS  de bêtises, je suis un ange x) Enfin bref. Revenons à notre histoire. On voit que chez Chloé et Castiel, la cusine prend un tout autre sens! Et puis, quelle après-midi d'enfer! Mais qu'est-il advenu de Guillaume? Nos amis ont-ils raison de se faire du soucis? Suite au prochain chapitre.
Bisous <3

Publié dans Saison 2

Commenter cet article

Akinaru 15/04/2016 21:53

Salut . Comme d habitude fantastique le chapitre j étais plié de rire avec les allusions de Chloé. j espère que rien de grave n est arrivé a Guillaume. Salut ;)

Castiel- Chloé fiction AS 15/04/2016 22:05

Salut ! Merci ^^ ouais espérons...

Lectrice anonyme 12/04/2016 01:36

Salut !
J'ai découvert ta fiction récemment et je doit dire que j'ai tellement était pris dedans que je l'ai lu très vite ! Dès que je finissait un chapitre, je ne pouvais m'empêcher de lire le suivant, jusqu'à ce que j'arrive sur le dernier chapitre posté.
J'aime beaucoup l'histoire et les personnages.
J'ai cru, a de nombreuse reprises, que j'allais tué Castiel à coup de pelle, tellement il m'énerver à ne pas croire Chloé.
J'ai remarqué ta petite référence au roi lion. Le roi lion, c'est la vie !
Keycie, je la sens pas trop.. J'ai direct remarqué qu'elle avait un crush pour Cast, mais ça se voit comme le nez au milieu de la figure que Chloé est raide dingue de lui !
J'ai déjà était confronter à cette situation : un gars,ma meilleure amie, moi. Au final, aucune de nous ne l'a eu. On a préféré garder notre amitié, plutôt que de ce disputé à cause d'un mec.
Et je sais que cette histoire ne ce terminera pas comme ça. Il va y avoir de nombreux rebondissements, je suppose. J'ai hâte de lire la suite !
Bon courage et à bientôt ! ;)

Castiel- Chloé fiction AS 12/04/2016 20:01

Salut! Vraiment, ça me fait super plaisir que ma fiction te plaise, et j'espère qu'elle continuera ^^ Haha, c'est que dès fois que Castiel mériterait quelques coups sur la tête. Et bravo pour le Roi Lion! ;) Aïe, je suis désolé que cette même te soit arrivée, je suis contente qu'au final ça se soit bien terminé pour toi et ton amie. Mais comme tu l'as, ça ne se passera pas comme ça dans la fic. Merci et à bientôt! =D

Juliette 11/04/2016 23:30

C'était génial j'adore littéralement ta fic !! Hâte d'être à dimanche prochain !! :)
Pas : la couleur pour nath j'arrive pas à la lire c'est un peu trop claire del :/

Castiel- Chloé fiction AS 12/04/2016 19:57

Merci! ^^ Oui je sais pour Nath, désolé

Marion Brunet 11/04/2016 19:01

J'adore!!! Ton chapitre et génial comme les autre d'ailleurs! Un frisson ma parcouru quand j'ai lu le flash info. J'espère qu'il et rien arrive de grave a Guillaume! Remarque, si c'était le cas il y aurait peut être un nouveau couple. Louise et Guillaume!? J'attends toujours le premier smack des Castiel et Chloé avec impatience LOL! J'attends le prochain chapitre avec impatience!

Castiel- Chloé fiction AS 11/04/2016 21:09

Merci ^^ Ha ça en effet, mais tout dépendra de la suite des événements. Quant aux smack entre Cast et Chloé.... Il est pas encore pour tout de suite ;)

Daniela 11/04/2016 18:31

Très bien comme dabitude je ete mdr quand rosa a dit que castiel ete amour du pules hihi je pas vue de nouvelles couplé encore pétré dans les prochains chapitre? ? Oooh je peu pour guil je ne imaginer des trucs alors que( il ne exciter pas) ha ha je suis folle se claire bon berff ta fait du bon travail contunuée comme ça . On dire un prof ha ha bravo pour ce chapitre

Castiel- Chloé fiction AS 11/04/2016 21:07

Merci beaucoup ^^ x) ouais espérons que Guillaume n'est rien...

Martin 11/04/2016 18:18

Oh mon dieu! Guillaume ne peut pas mourir, impossible! J'espère qu'il va bien.... mais sinon, la scène avec la dinde et Castiel est trop drôle XD. On voit que tu parles d'expérience. Continue come ça, cest juste génial!

Castiel- Chloé fiction AS 11/04/2016 21:06

Oui espérons... Haha ravie que ça t'ai plu x) et merci beaucoup ^^

Nana 11/04/2016 17:08

Ton chapitre est excellent, comme toujours

Castiel- Chloé fiction AS 11/04/2016 21:04

Merci ;)