Chapitre 55: Défaite ou bien victoire?

Publié le par Castiel- Chloé fiction AS

Will : Et maintenant, c’est l’heure des résultats finaux. Le gagnant, du concours départemental RAJ de cette année est…
Je sentis la pression de la main de Castiel se resserrer autour de la mienne. Je pouvais deviner qu’il était extrêmement tendu. Comme nous tous. Will laissait planer le silence, le suspens. C’était insupportable. Mon cœur tambourinait dans ma poitrine à toute vitesse. Il n’y avait aucun bruit dans la salle. Tout le monde retenait son souffle. Le temps semblait comme suspendu. Nous étions tous pendu aux lèvres du présentateur, attendant tous impatiemment qu’il parle.
Will : Rockeurs Before Girls !!
Et la toute la salle s’éveilla et se mit à hurler. Le groupe des filles explosèrent de joie et se prirent dans leurs bras. Nous n’avions pas gagné. Nous étions donc les deuxièmes. Même si comme la place m’importait peu, mon esprit de compétitrice était quand même un  peu déçu.
Je sentis la main de mon petit ami se crisper. En levant la tête, je vis que ce n’était pas seulement sa main. Son visage même était tendu et figé dans une expression de déception mêlée à la colère. Je savais à quel point il n’aimait pas perdre et combien ce concours était important pour lui. Et je n’aimais pas le voir comme ça. Je tirais sa main, et il tourna sa tête vers moi. Je voulais lui remonter le moral. Je souris et le pris dans mes bras. Même si nous n’étions pas les vainqueurs, nous avions fait nos preuves. Et comme l’avait dit Will, ça ne s’était tenu qu’à un cheveu. Lorsque je le relâchai, son expression n’avait toujours pas changé. Ça devait être un coup dur pour lui.
Je partis également prendre dans mes bras Lysandre et Jules. Le meilleur ami de Castiel, comme à son habitude était très calme. Mais il affichait tout de même une petite moue triste. C’était un peu pareil pour Jules, même si son éternel sourire était là.
Les quatre filles se dirigèrent vers nous.
Moi : Félicitation ! Vous l’avez mérité
Jeanne : Merci beaucoup ! Vous aussi. C’était un plaisir !
Lysandre : Pour nous aussi. Bonne chance pour la suite
Lucie : Merci, on fera de notre mieux !
Will : Et un tonnerre d’applaudissements pour One Last Dream également !
Les cris du public qui nous soutenait aussi me remontèrent un peu le moral. Will tendit un trophée aux filles qui le soulevèrent. Et voilà, c’était la fin du concours.
 
Castiel : J’en reviens pas ! On a perdu face à des gonzesses quoi !!
Lysandre : Elles étaient extrêmement douées. Et puis, nous sommes tout de même arrivés en deuxième position. On savait que ce serait dur, mais on y est arrivé. Jamais je n’aurais pensé qu’on termine à cette place
Jules : C’est clair! Et puis même si on n’a pas le trophée on s’en fout ! Il n’y avait qu’à voir comme le public nous avait acclamés. Ils ont adoré ce qu’on a fait !
Castiel : Pff… Bon rangeons nos affaires et tirons nous d’ici
Le rouquin était d’humeur massacrante. Malgré toutes nos tentatives pour lui remonter le moral, il digérait très mal notre défaite. C’est donc dans une ambiance un peu lourde que nous pliâmes bagages. Leigh nous avait prévenus qu’il nous attendrait avec la voiture au même endroit que cette après-midi.
Lorsque nous nous rendîmes au lieu convenu, tous nos amis étaient là, nous attendant. Ils avaient tous le sourire aux lèvres, à l’inverse de nous.
Keycie : Félicitation !!
Louise : Vous avez été absolument géniaux ! Moi je dis que c’est vous qui auriez du gagner
Jules : Merci ;)
Alors que Lysandre, Jules et moi, déchargeâmes ce que nous portions dans la voiture puis nous mîmes à discuter avec les autres, Castiel lui retourna à l’intérieur chercher ce qui restait sans un mot. Tous remarquèrent son étrange comportement.
Rosa : Il ne digère pas la défaite n’est-ce pas ?
Lysandre : Oui. On a tout essayé pour lui remonter le moral, mais rien n’y fait.
Nath : Ça va passer. Demain ça ira mieux
Moi : Ça se voit que c’est pas toi qui va devoir supporter sa mauvaise humeur tout le reste de la soirée
Leigh : Essaie de lui changer les idées, histoire qu’il n’y pense plus
Moi : Ouais d’accord
Nous nous continuâmes de discuter, en attendant que Cast revienne. Bien entendu, il ne décrocha pas un seul mot. Ça me faisait mal de le voir comme ça. Rosa s’approcha de lui et le serra dans ses bras. Il voulut la repousser mais elle le serra encore plus fort. Le rouquin soupira, avant de lui rendre son étreinte.
Rosa : Tu sais bien que vous serez toujours nos champions, peu importe que vous ayez des trophées ou non
Un léger sourire apparut sur le visage de Castiel. Lorsqu’elle le relâcha, son visage était un peu plus détendu.
Rosa : C’est bon, t’as fini de faire ta femme enceinte contrariée ?
Castiel : Mouais…
Rosa : Parfait ! ^^
Mon amie avait réussi là où j’avais échoué. Le lien qu’ils avaient était vraiment très fort. Elle savait quoi dire pour le réconforter. Même s’ils se connaissaient depuis plusieurs années et qu’il n’y avait rien de plus entre que qu’une amitié fraternelle, je ne pus m’empêcher de ressentir un brin de jalousie.
Annick : Rosa a raison. On s’en fout des trophées, c’est pas ça qui compte. Vous êtes arrivés deuxième sur vingt dans un concours très dur. C’est ça qu’il faut retenir !
Jules : Bien parlé ! Ba tout ça, ça m’a remis de bonne humeur !
Nous continuâmes à papoter encore un peu avant de nous séparer. Jules et Lysandre remontèrent dans la voiture de Leigh, tandis que Castiel et moi nous dirigeâmes vers la moto. Même si l’intervention de Rosa l’avait calmé, le rouquin était toujours en peu contrarié.
Moi : Passe les clés
Castiel : Nan, faut que je me détende
Moi : Et moi je veux pas avoir un accident.
Je tendis la main. Mon petit ami m’observa un moment, avant de me les donner en soupirant. Nous nous installâmes, moi devant et lui derrière. J’attendis que Leigh soit prêt, avant de démarrer. Pour faire plaisir à Castiel, j’appuyai un peu sur le champignon, car je savais que la vitesse l’aidait à le calmer. Nous arrivâmes bien avant la voiture chez Castiel. Nous entrâmes à l’intérieur, sans prononcer un seul mot. Je ne savais pas quoi dire ou quoi faire. Leigh m’avait dit de lui changer les idées, mais en faisant quoi? Quand Castiel était dans cet état, lui faire décrocher un mot était déjà un miracle.
Le rouquin partit s’assoir dans un fauteuil. Pour ma part, je décidai d’aller préparer un peu de café. Ce fut quand la cafetière fut pleine, qu’on entendit nos amis arriver. Et pour la énième fois, nous déchargeâmes nos affaires. Je proposai aux garçons du café. Tous acceptèrent. Ça avait été une longue journée pour nous, alors nous retrouver devant une tasse de café nous fit du bien.
Alors que nous discutions tranquillement, Castiel posa sa tasse sur la table avant de se lever et de monter à l’étage. Je le regardai faire, tristement. Je ne pus réprimer un profond soupir de découragement. Lysandre vint s’assoir à côté de moi et posa sa main sur mon épaule.
Moi : C’est pas comme ça que j’imaginai notre soirée. Je pensais qu’il serait quand même heureux d’être arrivé deuxième. Je sais pas quoi faire…
Lysandre : C’est sur que tu n’es pas tombé sur le plus facile des hommes. Je sais que c’est difficile, mais si tu arrives à gérer ça cette fois, ce sera plus simple après.
Moi : Mais comment je dois m’y prendre ?
Leigh : Dès fois, il n’y a pas besoin de parler. Juste savoir la personne qu’on aime près de nous, ça aide.
J’hochai la tête. Je ne savais pas si ça allait fonctionner avec Castiel. Il pouvait être parfois tellement distant et froid.
Une fois les trois garçons partis, je restai un moment seule au salon, le temps de finir ma tasse et de réfléchir. Castiel voulait-il vraiment que je sois avec lui ? À son comportement, on aurait plutôt dit qu’il voulait rester seul. Et la dernière chose que je voulais, c’était le mettre en colère. Mais il fallait que j’essaie. Après tout, j’étais sa copine, et je devais être là pour lui.
Je posai ma tasse et montai à l’étage. Arrivée devant sa chambre, j’ouvris lentement la porte. Castiel se trouvai dos à moi, torse à nu, devant la fenêtre qui était grande ouverte, une cigarette à la main. Sa carrure, même de dos, était impressionnante. Simplement éclairé par la lumière de la lune, ses cheveux semblait encore plus rouge, et sa peau plus blanche. Il semblait tout droit sorti d’un autre monde.
Lentement et le plus silencieusement possible, je m’approchai de lui. Je l’enlaçai par derrière, posai ma tête sur son dos et fermai les yeux. Délicatement, je mis à le caresser. Sa peau était si douce. Je pouvais sentir chaque ligne de ses abdos. J’étais bien. Je savais que le moment n’était surement pas le plus approprié, mais je me sentais bien, collée contre l’homme que j’aimais. Leigh avait raison. Parfois, parler ne servait à rien.
Je ne sais pas combien nous restâmes ainsi. J’avais l’impression que Castiel n’en avait que faire de ma présence, car il était resté de marbre tout du long. Il avait continué à fumer, comme si de rien n’était. Jamais je n’arriverais à la cheville de Rosa. Jamais je n’arriverais à le calmer, à le comprendre, comme elle le faisait. Et plus j’y pensais, plus ça me rendait triste.
Voyant que ça ne faisait rien à Castiel, je décidai d’enlever mes mains. Mais, il les attrapa fermement, comme s’il ne voulait pas que je parte. Je fus surprise par son geste, sortit de nulle part. Je le vis jeter sa cigarette par la fenêtre, puis replacer mes mains comme elles étaient auparavant. Je ne savais pas quoi penser. Est-ce que contre toute attente, et sans qu’il le montre, mon geste lui faisait du bien ? J’étais complètement perdue. Ce mec était un vrai mystère.
Il souleva une de mes mains, puis je sentis un contact chaud et humide. Castiel venait d’embrasser tendrement ma main. Puis le rouquin se retourna pour me faire face. Je ne décelai aucune trace d’émotion sur son visage. Il était impassible, froid, inaccessible. J’avais l’impression de me trouver face à une statue de pierre. À cet instant, j’aurais tout donné pour savoir à quoi il pensait. Dès fois, comment maintenant, j’avais l’impression qu’on vivait dans deux mondes différents. Et là, je sentais que nos différences de caractère nous rattrapaient. Et je ne savais pas comment agir dans ce genre de situation.
Nous restâmes ainsi un bon moment. Nous nous regardions droit dans les yeux. Puis enfin, Castiel brisa le silence.
Castiel : T’en n’a pas marre de moi ?
Moi : Quoi… ?
De toutes les phrases possibles, jamais je n’aurais imaginé qu’il puisse dire ça.
Castiel : Je suis qu’un pauvre type, qui s’énerve parce qu’il a finit deuxième à un concours réputé difficile. Je sais que je devrais être content mais…j’y arrive pas. Je savais dès le départ qu’on gagnerait pas. Mais quand j’ai vu qu’on était sur le podium, je me suis pris à espérer. J’aurais pas du…
Moi : C’est normal d’espérer. Ce concours comptait beaucoup pour toi, alors c’est normal d’être déçu. Mais tu sais, gagner un concours ne veut pas dire que tu vas forcément réussir plus tard, et inversement. Et puis on n’a pas perdu, on a gagné. Certes on a fait un peu moins bien que l’autre groupe, mais on a quand même gagné. C’est le principal. Et puis…le plus important c’est de participer
En entendant ma dernière phrase, je vis un léger sourire fleurir sur le visage du rouquin. Je sais, c’est le truc que tous les parents rabâchent à leurs enfants. Mais…je sais pas j’ai voulu le glisser, en espérant le faire réagir. Et je crois que j’avais réussi.
Castiel : C’est bien une phrase de perdant ça
Moi : Je sais, mais en attendant, j’ai réussi à te faire sourire
Et son sourire ne fit que s’étirer d’avantage. Le Castiel que j’aimais tant revenait peu à peu. Je portais ma main à sa joue et la caressai délicatement.
Moi : Tu es tellement plus beau quand tu souris…
Je me rendais compte à quel point j’étais éperdument amoureuse de lui. Un simple de ses sourires pouvait me rendre heureuse. Je ne supportais tout simplement pas de le voir malheureux.
Castiel : Comment tu fais pour me supporter… ?
Moi : Je sais pas. Mais ce que je sais, c’est que je ne t’échangerai pour rien au monde…
Enfin, je vis son regard s’attendrir. Castiel vint poser son front contre le mien, et ferma les yeux. Il semblait soulagé. Tant mieux. Mais cela faisait un peu trop film mélodramatique pour moi. Maintenant qu’il était redevenu lui-même, on va pouvoir s’amuser un peu.
Moi : …Sauf peut-être contre une grande pizza quatre fromages
Ses yeux se rouvrirent instantanément. Ils étaient pleins de malice, et son superbe sourire en coin apparut.
Castiel : T’es sérieuse ? Tu m’échangerais contre une simple pizza ?
Moi : Ba entre une tomate et une pizza, le choix est vite FAAAIIIIITTTTT !!!
Le rouquin ne me laissa pas le temps de finir ma phrase. Il me souleva comme si je ne pesais pas plus qu’une plume, et me jeta sur le lit. Je riais aux éclats. J’avais fait mouche ! Lui vint se placer au-dessus, et commença à me lécher dans le cou. Ça me chatouillait horriblement, et j’avais mal au ventre à force de rire. J’allais bientôt faire un arrêt cardiaque s’il continuait comme ça. J’essayai de repousser Castiel, mais je n’y arrivais pas. Il mit tout son poids sur moi, pour s’assurer que je ne pourrais pas me défiler.
Moi : Pouce ! Pouce ! Pouce !!!
Je le suppliai d’arrêter. À mon plus grand soulagement, il stoppa le supplice. Il releva la tête et me regarda intensément. Il n’avait pas l’air de vouloir lâcher l'affaire si facilement.
Castiel : Ça dépend…qu’est-ce que tu m’offres ?
Moi : Heu…mon amour^^
Castiel: Je l'ai déjà
Il redirigea lentement sa tête vers mon cou. Vite vite il faut que je trouve un truc ! Allez réfléchis…
Moi: Heu....ma....ma gratitude!
Castiel : Insuffisant
Il continua sa lente progression. Mon cerveau marchait à cent à l'heure. Mais qu'est-ce que je peux bien lui donner? Ah je sais !
Moi : Je te prépare un truc à bouffer
Alors qu’il n’était plus qu’à quelques millimètres de ma peau, il s’arrêta. Je sentais son souffle chaud dans le creux de ma nuque. Je dus utiliser toute ma volonté pour garder la tête froide.
Castiel : Accordé
Je soufflai, soulagée. Il se retira, et je pus me redresser. Il se mit debout, et me tendit la main. Je la saisis, et le rouquin me tira brusquement à lui. Ce fut si soudain, que je ne pus réagir, et mon visage se retrouva subitement à quelques centimètres du sien. 
 
Chapitre 55: Défaite ou bien victoire?
Je ne pus empêcher mes yeux de descendre sur ses lèvres. Nous étions si proches et la tentation si grande. J’avais tellement envie de l’embrasser.
Castiel : Mais tu ne t’en tireras pas si facilement la prochaine fois…
Sa voix rauque et sensuelle me fit l’effet d’une décharge électrique, et je devins fébrile. Fier de son coup, le rebelle fit demi-tour sans plus d’explication. Je restai pantoise un moment, le temps de me remettre de mes émotions. La situation avait totalement dégénérée. D’abord monsieur tirait la gueule, puis il retrouvait le sourire, et enfin il se changeait en séducteur prédateur. Ce mec va me rendre chèvre je vous jure !
Une fois que j’eus repris contenance, je descendis à la cuisine, où m’attendais Castiel, adossé contre le mur.
Moi : Qu’est-ce que tu veux manger ?
Castiel : Toi
Moi : Nan mais quelque chose qui se cuisine
Castiel : Ce que tu veux
Il était vraiment incroyable. Il arrivait à lâcher des phrases lourdes de sous-entendus comme ça, sans se rendre compte qu’à chaque fois mon cœur manquait un battement. C’était comme si je descendais des escaliers et que je loupais une marche.
Moi : T’as faim à quel point ?
Castiel : Moyennement pour le plat mais affamé pour le dessert…
Je perçus le regard profond qu’il me jetait, et je compris tout de suite  le double sens de la phrase. Pourquoi j’ai l’impression que ça va être moi son dessert. Je fis comme si je n’avais pas compris et me dirigeai vers son frigo pour évaluer son contenu, et m’arrêta sur le choix des ingrédients.
Pour vous ce soir, œufs au plat habillés de leurs robes de vertes feuilles de laitue délicatement aspergées de vinaigrette. Le tout accompagné d’eau hydratée à l’H2O et d’une baguette de pain de farine de blé mi cuite, mi pute, mi soumise et….
Oups pardon je m’égare x) C’est chic quand même d’annoncer ses plats à l’avance comme dans les grands restos !
En quelques minutes, le repas fut prêt et nous passâmes à table. Je mourrais de faim. Le show de ce soir m’avait affamé. Mon assiette fut vide en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Le temps que Castiel finisse, je mangeai un yayourt (c’est volontaire hein :D)
Castiel : Je vais prendre une douche
Moi : D’accord
Il monta à l’étage tandis que je prenais mon téléphone et envoyais un message à Lysandre. « Le grizzly est redevenu un ourson ». Finalement, j’avais réussi à surmonter cette épreuve et à redonner le sourire à mon copain. Soudain, je l’entendis crier mon nom depuis la salle de bain
Castiel : CHLOÉ !!
Moi : QUOI ?!
Castiel : J’AI OUBLIÉ DE PRENDRE UNE SERVIETTE, TU PEUX M’EN PASSER UNE ?!
Moi : OKAY !
Mais quelle tête en l’air celui-là. Je reposai mon téléphone et montai dans sa chambre. J’ouvris son placard et en sortis une serviette. Je me dirigeai ensuite vers la salle d’eau et toquai à la porte.
Moi : Je peux entrer ?
Castiel : Ouais vas-y
Ayant obtenu son feu vert, je baissai la poignée et pénétrai à l’intérieur. Mais je ne m’attendais  pas à du tout à ce que j’allais voir. Castiel se tenait là, complètement nu. Je piquai un fard et me retournai illico. Maintenant dos à lui, je l’entendis ricaner derrière moi.
Moi : C’est pas drôle ! T’aurais pu me dire que t’étais à poils
Je posai la serviette sur le lavabo. Je n’en revenais tout simplement pas. Il arrivait à se montrer nu, virilité exposée, sans aucune gêne. Comment faisait-il ? Moi je ne pourrais tout simplement pas m’afficher comme ça. 
Castiel : Pourquoi tu réagis comme ça ? Je te signale que tu m’as déjà vu nu et dans une situation plus gênante
Moi : O-oui mais c’était différent, il y avait un contexte
Castiel : Hmm…c’est donc un contexte que tu veux…
Oups, je crois que je me suis mal exprimée. Je le sentis s’approcher de moi, puis passer ses bras autour de ma taille avant de me coller à lui. Ne portant rien, je sentais sa virilité plaquée contre le bas de mon dos. C’était horriblement gênant pour moi qui étais très pudique. C’était une sensation étrange. Les mains du rouquin commencèrent à me caresser tendrement, tout en m’embrassant dans le cou. C’était incroyable, magique. Je sentais ma tête tourner et le désir monter en moi. Soudain, j’entendis la voix de Castiel résonner dans mes oreilles
Castiel : Dans ce cas…fêtons notre victoire comme il se doit
S’en était plus qu’il ne fallait pour me faire perdre le contrôle. Je me retournai et pris avidement possession de la bouche du rebelle, tout en commençant à me déshabiller.
 
 La suite…je vous laisse l’imaginer…
 
Prof : CONTRÔLE SURPRISE ! SORTEZ TOUS UNE FEUILLE !
Ma nuit de rêve me semble maintenant bien loin. Retour du lundi et du quotidien de lycéenne. Et pour bien commencer la journée, une petite interro de maths. C’est vrai quoi, ça fait du bien, ça réveille ! Pff….passez moi un flingue… Heureusement que j’avais écouté le cours de la dernière fois, parce qu’avec le week-end que je viens de passer, je n’ai pas eu une seule seconde, et encore moins l’envie de réviser. J’étais trop occupé à…à prendre soin de mon homme on va dire ^^
Nous eûmes dix minutes pour finir notre interro, puis c’était parti pour une heure quarante-cinq de cours. C’était pas particulièrement passionnant, mais étant donné que j’étais de bonne humeur, je prêtai attention à ce que disait le prof. Puis, à la fin des deux heures, le prof nous rendit nos interros.
Alors j’ai eu…8 sur 10 ! Qui c’est la machine !!
Vu que c’était la récré, nous nous rendîmes à notre coin, en discutant de nos notes respectives.
Louise : Et toi Keycie ?
Keycie : Je sais pas, j’ose pas regarder. Je suis sure que j’ai une sale note
Louise : Mais non fait voir
La blonde prit la copie de Keycie et regarda sa note. Elle laissa planer le silence dans l’air, comme si en effet, il s’agissait d’une mauvaise note.
Keycie : Tu vois je te l’avais dis…
Louise : T’as eu 7 !
Keycie : 7 ?!! KYAAAAAA !!!!
Folle de joie, mon amie se mit à sauter partout comme une petite puce en criant et en faisant la danse de la victoire.
Chapitre 55: Défaite ou bien victoire?
Nous étions tous mort de rire devant cette scène. Keycie agissait comme si elle venait de gagner au loto. D’autres lycéens la regardaient comme s’il s’agissait d’une alienne venue d’une autre planète. Sa petite scène avait finit de nous mettre tous de bonne humeur. La pause passa en un éclair et nous dûmes repartir en cours.
Alors que nous écoutions le grand discours du prof de français, on toqua à la porte.
Prof : Entrez !
La porte s’ouvrit sur la directrice, qui entra avec un grand sourire aux lèvres. Ah, peut-être qu’elle va nous annoncer une bonne nouvelle ! S’il faut il ya une grève et il n’y aura pas cours demain. Espérons que ce soit ça.
Directrice : Bonjour. Puis-je interrompre votre cours quelques minutes ?
Prof : Bien sur
Pause pause pause!! Stoppons un peu l’histoire, et mettons en route nos cerveaux, et réfléchissons au point suivant : Est-ce que dans l’histoire de l’humanité et depuis que l’école existe, un prof à déjà répondu « non » à cette question ? Vous avez quatre heures. Et la je suis sure que vous êtes tous en train de vous dire « ah ouais j’avoue ! » x) Nan mais sérieux, si quelqu’un l’a fait, il s’est passé quoi ? La dirlo s’est barrée ou elle a mit un vent au prof ? Ça mérite réflexion… 
Directrice : Bonjour à tous. Si je suis ici, c’est pour vous annoncer une nouvelle importante. Un évènement important se prépare pour les classes de 1ère S. Il s’agit…
____________________________________________________
Coucou tout le monde! j'espère que ce chapitre vous a plu ^^
Malheureusement, notre groupe à échouer, et n'a pas réussi à décrocher la première place. Mais vous, seriez vous déçu d'avoir perdu, ou content d'être arrivé 2e sur 20? C'est vrai que d'un côté, on est heureux, mais de l'autre un peu déçu. D'où la réaction de notre rouquin.
Quelle est l'importante nouvelle de la directrice? Vous le saurez la semaine prochaine
Bisous les gens <3 
 

Publié dans Saison 3

Commenter cet article

Fleur 08/10/2016 12:45

Salut !!
Ta fanfic est super ^^
Ca fait 4 jours que je suis dessus et je l'ai déjà fini...
Moi, addict...pas du tout...
Ton chapitre était super, je suis un peu déçu qu'ils aient finis 2ème mais bon c'est super et c'est cool pour les filles qui participaient pour la deuxième fois.
Bon, bah j'ai hâte de lire le nouveau chapitre qui sort demain je crois (tu les sorstout les dimanches c'est ça ? )

Castiel- Chloé fiction AS 09/10/2016 17:34

Salut! Merci, ça me faut vraiment super plaisir ^^ Oui c'est vrai, mais on ne peut pas réussir à tous les coups, et puis tant mieux pour les filles. Ouais je vais le poster aujourd'hui

Ardnalyl 04/10/2016 23:34

Croooooooooo mignooooooooooon le couple Cast' Chloé !!!!!!!! Je pense que si un jour l'un de mes prof repond non a cette quest' je me met a faire la dance de la joie!!!! #Keycie
C'eqt dommage qu'ils n'ai pas gagné mais bon je m'en doutais un peu quand meme xD
Et aussi , POOOOOOOOOURKWAAAAAAAAA TU DECIDE TOUR LE TEMPS DE STOPPER LE CHAP' DANS DES MOMENT PAREEEEEEIL ?! HEIN ?! XD
Sinon bon chap comme d'hab !!! Et dernière quest ' quand c'est le prochain chap stp ? Gros bisooooooous

Castiel- Chloé fiction AS 05/10/2016 19:41

Mdr x) Vas y je te met au défi =D Hahaha, parce que c'est comme ça, et pas autrement!!! XD Merci ^^ Le prochain chapitre dimanche ;)

Ulrich 02/10/2016 22:10

Bon chapitre
Ah la la ce Castiel j'en été sur qu'il ferait exprès d'oublier sa serviette^^
Au moins Chloé mtn sera comment faire pour remonter le moral a Castiel et en plus j'en été sur qu'il serait pas les 1er.
Bon alors mtn dernier truc......OCCUPE TOI DE NATH SERIEUX LE PAUVRE TJR CELIB LUI (genre je voudrais trop que Rosa s'occupe de Nath pour lui trouver une copine mais bon c'est toi qui décide)
Bon je me calme^^
A dimanche^^

Castiel- Chloé fiction AS 09/10/2016 17:32

Mdr, ça devait être dingue x)))

Ulrich 07/10/2016 16:22

(HISTOIRE VRAI) Aussi une fois un prof a déjà répondu non a la directrice et il se sont disputé devant toute la classe on était MDR devant cette scène.
Voila moi j'ai pas pris 4h^^

Castiel- Chloé fiction AS 05/10/2016 19:39

Merci ^^ Mdr x) D'accord d'accord je vais un peu m'occuper de lui ne t'inquiète pas ;) A dimanche :D

Anastasia 02/10/2016 18:18

Cc g adoré ton chapitre !!

Ça fait 2 fois d'affilée que tu nous fais le coup du suspens T-T mais le point positif, c que c moins stressant que le dernier

Au fond de moi je savais qu'ils allaient finir 2eme. C t trop beau pour qu'ils gagnent, et c plus sympa pour les filles qui l'avaient fait l'année précédente. Par contre g tiqué quand Castiel a dit "on s'est fait battre par des gonzesses !" comme si le fait qu'elle soient des filles ne leur permettait pas fr gagner !! En plus 2eme place c bien aussi surtout en sachant la difficulté du concours !!

G beaucoup aimé le GIF

Perso, c vrai que la dirlo pose des questions conne !!! La prof ne peux que dire oui !!

Hâte d'être a la semaine prochaine !!

PS : je crois que l'évènement est soit un bal, un voyage scolaire, ou une journée spéciale tel qu'une journée de l'art ;-)

Bisous !! Ta plus grande fan

Castiel- Chloé fiction AS 05/10/2016 19:37

Cc, merci ^^ Ah ba ça va alors ;) C'est vrai que ça aurait été trop beau de les faire gagner, mais au moins il sont 2e. C'est clair! Enfin, ce sont des trucs de dirlo on peut rien y faire! En fait, c'est mi-poli. C'est genre je te demande, mais au fond peu importe la réponse je le ferais quand même! Ca fait beaucoup de suppositions ça x) Tu verras dimanche ;)

Yoummy 02/10/2016 17:00

Chapitre génial comme d'hab j'en était sur qu ils aller être 2eme que Castiel aller boudée et que Chloé allé le calmer soit avec de la bouffe soit avec une partie de jambe en l'air XDDDD Je suis devint !!!!!! XD

C vrai que c mieux premier mais deuxième c pas mal mais personnellement j'aurai tirrer la tronche comme Castiel X) je supporte pas perde c comme quand il s'agit....

Mais quelle est la fin de ma phrase ? Tu le saura la semaine prochaine
Bisous <3

XDDDD

Castiel- Chloé fiction AS 05/10/2016 19:34

Merci ^^ Waouh la machine, t'a tout bien deviné x) Ah ba t'es une Castiela alors xD Rho, il y a que moi qui ais le droit de faire genre de chose!! Bisous <3

ELODIE 02/10/2016 16:35

Encore et toujours un superbe chapitre, se moment entre Cast et Chloé était trop mignon et sensible a la fois mais pour la fin on ne changera jamais notre Castiel ^^

En tous cas hâte de savoir la nouvelle que nous réserve la directrice, vivement la semaine prochaine

Castiel- Chloé fiction AS 05/10/2016 19:32

Merci beaucoup ^^ Tu l'a dis x)

Daniela 02/10/2016 15:45

Vous avez pas gagnés, mais bon vous êtes 2 ème

"Je vous laisse imaginer la suite" hien

8/10 à un contrôle surprise de maths bravo keyce haha ta danse de victoire hihi

Aaah ce suspens tu ne fais pas expert non sa fait 2 fois d'affilé mais cette fois je suis perare je ne vais pas goule... zne daniela bibiche ma prof de français quand je été en 3eme la dernière quoi quand il la cpe ou de dirlo"
Bonjour. Puis-je interrompre votre cours quelques minutes ?" Ma porf"oui on ête Salmon en plan coure" la dirlo "BIEN" bref sinon se chapitre je l'aime bien et j'ai hâte devoir la suite bibiche s........

Bisous de moi:3

Castiel- Chloé fiction AS 05/10/2016 19:31

Oui, c'est le plus important ;) Moi? Mais naaaaan je fais pas exprès voyons ^^ Mdr x) Merci :D Bisous

Jt'e l'EUH dit Pas'EUH 02/10/2016 15:16

Salut ma belle !!! Du coup c'est déclaré ta fic est la meilleur *u*.
Et ça m'a fait trop rire genre Cast' qui boude juste parce qu'il sont pas prom's et alors Cast' on s'en fout XD.Vite le prochain chap.BizoOu'w *3* *3* .

Castiel- Chloé fiction AS 05/10/2016 19:27

Salut!! Merci beaucoup ^^ C'est clair, mais c'est du Cast tout craché x) Bisous :*

Cannelle Meyer 02/10/2016 15:03

* Overdose de rire je tiens à préciser quand même! ^^

Cannelle Meyer 02/10/2016 15:02

OUIIII GÉNIAL! J'ai pas arrêter de regarder si ce chapitre était posté! j'etait trop impatiente! Castiel des fois ce que tu peux être lourd sans dec! Mais putain ce que je ferais pour être à la place de Chloe quand même! T'es gifs me font toujours autant marrer! J'en peux plus à chaque fois j'ai l'impression que je vais mourir d'un overdose sérieusement!

Castiel- Chloé fiction AS 05/10/2016 19:26

C'est clair que parfois (juste parfois hein! XD) Cast peut être très lourd, mais c'est vrai qu'il y a de quoi envier Chloé ! Ah ba tant mieux alors! Pas que tu crèves hein, que tu ris x)