Chapitre 56 : Buongiorno Roma !

Publié le par Castiel- Chloé fiction AS

Directrice : Bonjour à tous. Si je suis ici, c’est pour vous annoncer une nouvelle importante. Un évènement important se prépare pour les classes de 1ère S. Il s’agit d’une sortie scolaire !
Toute la classe réagit aussitôt. Les réactions fusèrent de toutes parts. C’était trop génial !! On allait faire une sortie ! Je me demandais où est-ce qu’ils allaient nous emmener.
Directrice : Du calme s’il vous plait ! Vous savez que notre lycée est jumelé à un lycée français de Rome. Nous allons donc faire un échange de classe. Une classe de leur classe de  1ère va venir ici, et une des notre va aller chez eux. Et…il a été décidé que ce serait votre classe qui partirait.
Il y eut un cri général de toute la classe. Tout le monde laissa exploser sa joie. Je n’en revenais pas. On allait nous emmener dans en Italie ! À Rome ! C’était fantastique !
Directrice : Bien sur, vous vous doutez que ce n’est pas pour faire du shopping que nous vous emmenons là-bas. Ce sera bien entendu pour vous faire découvrir les magnifiques monuments antiques que possède la ville, pour enrichir votre culture. Le voyage durera une semaine, et le départ est prévu pour dans trois semaines. Voici quelques papiers que vous devrez faire remplir et signer par vos parents. Tous les détails du projet sont à l’intérieur. Vous avez une semaine pour les rendre Nathaniel. Passé ce délai, vous ne pourrez plus venir. Vous avez compris ?
Tous : OUI !!
Directrice : Parfait. Et pareillement, si durant ces trois semaines j’apprends que l’un de vous à fait quoi que ce soit, il restera ici. Très bien, c’est tout ce que j’avais à vous dire. Bonne journée à tous
Tous : MERCI !
Ba vous savez quoi ? C’est plutôt un bon lundi ^^ Je réussis une interro, on m’annonce que je pars en Italie…ça va être quoi ensuite ? Je trouve un billet de vingt euros par terre ?
Une fois la directrice partit, le prof passa dans les rangs et distribua les fiches de renseignements. Je peux vous dire qu’il à eut du mal à nous calmer. On était tous tellement excités qu’à la fin, il abandonna et nous laissa bavarder. Chacun se déplaça et alla se mettre à côté de qui il voulait, aussi bien que pleins de petits groupes se formèrent. Moi, j’étais avec les filles.
Rosa : J’ai trop hâte ! En plus il parait que les italiens sont trop beaux !
Moi : T’es en couple je te rappelle
Louise : Et puis on va dans un lycée français, donc la plupart seront français
Rosa : Breeeef ! Me cassez pas mon délire ! Et puis vous n’allez pas me dire que vous n’avez pas envie de vérifier le mythe du bel italien ?
Nous nous concertâmes, avant de consentir. C’est vrai que Rosa n’avait pas tout à fait tort. C’est pas tous les jours qu’on va en Italie, alors si on peut en profiter un peu, pourquoi pas. Mais attention hein, on regarde juste vite fait, allez pas croire qu’on va draguer ^^ Enfin, pas pour moi, je suis déjà en couple, et mon mec me va très bien. Par contre Louise et Keycie pourront en profiter.
 
Cette journée avait filée à la vitesse de l’éclair. L’annonce de notre voyage m’avait tellement rendu euphorique que je n’avais même pas vu le temps passer.
Nous quittâmes tous ensemble le lycée quand les cours furent finis. Nous décidâmes de trainer un peu avant de rentrer chez nous, alors nous firent un tour au parc. L’ambiance était légère et nous discutions de tout et de rien.
Keycie : Vous croyez qu’il fait chaud à Rome à cette saison ?
Nath : Je dirais un peu comme ici. Mais dans le doute, il faudra prévoir des tenues chaudes au cas où
Louise : Moi, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige, ça ne m’empêchera pas d’en profiter !
Jules : Bande de chanceux. Pendant que nous on va rester là, vous vous tirez !         
Rosa : Râle pas, il y aura peut-être de belles italiennes qui vont venir
Alexis : Je me demande quand même ce qu’ils vont faire ici, parce qu’il n’y a pas grand-chose à faire
Lysandre : Tu n’as pas tout à fait tort…peut-être iront-ils à la falaise ou quelque chose du genre
Castiel : Au pire on s’en fout, c’est pas notre problème
Annick : Est-ce qu’on aura un jour pour nous, où on pourra faire ce qu’on veut ?
Moi : J’espère bien ! Si sur une semaine ils arrivent pas à nous trouver un créneau, ça va pas le faire. Ce serait dommage de revenir ici sans rapporter quelques souvenirs.
Soudain, nous arrivâmes devant une aire de jeu pour enfants. À cause des récents jours de pluie, le terrain était complètement inondé, et les différents jeux étaient impraticables. Tout particulièrement la balançoire qui était entourée d’eau.
Castiel : Je vous parie que personne n’est cap d’essayer de sauter par-dessus la flaque et d’atterrir sur la balançoire.
Je me demandais qui serait assez fou pour le faire. C’était quasi impossible à faire, où alors il fallait vraiment savoir sauter loin et savoir bien se réceptionner. Et puis si on réussit, on fait comment pour en sortir ? Il faudrait forcément passer dans l’eau. Je vois mal quelqu’un relever le défi.
Jules : Je l’aurais bien fait, mais je suis même pas sur d’arriver à atteindre la siège x) 
Louise : Moi je le fais !
Tout le monde se tourna stupéfait vers la blonde. Je savais qu’elle faisait parfois des trucs un peu fou, mais pas à ce point là. Castiel, fier qu’on ait accepté son défi, sourit.
Castiel : Si tu réussis, je te pais un café, mais si tu perds c’est toi qui m’en paie un
Louise : Je marche
Castiel : J’ai toujours su que t’étais la plus courageuse…
J’arquai un sourcil en entendant ça. Je voyais très mal Castiel penser ça. En voyant mon air dubitatif, il m’adressa un clin d’œil.
Castiel : …et la plus stupide x)
Le rouquin semblait sur de gagner son pari. C’est vrai que ça paraissait gagné d’avance, mais on pouvait s’attendre à tout avec Louise. Cette dernière recula pour prendre de l’élan, puis se mit à courir. 
Chapitre 56 : Buongiorno Roma !
Je plaçai mes mains devant ma bouche pour retenir un cri. Tout était pourtant bien parti…mais non. Louise ressortit la tête de la flaque. Le rouquin explosa de rire, et nous finîmes tous par le suivre. La blonde était trempée de la tête aux pieds. Alexis s’empressa d’aller l’aider à sortir de là. Il lui tendit la main et la releva. Le frère de Rosa quitta sa veste et la posa sur les épaules grelottantes de Louise, et tous deux revinrent vers nous.
Annick : Ça va ?
Louise : Oui. Ha…haaaa….AATCHOOOUMM !!
Son éternuement ne fit que relancer nos rires. Après la tête qu’elle venait de piquer, c’était normal qu’elle ait attrapé froid.
Louise : L’eau était gelée, et en blus elle abait un goût de derre bélangée à la bisse de chien, AATCHOOOUUMM !!
Je me tenais le ventre, secoué par une crampe dûe au rire. Et je crois que c’était le cas pour tout le monde.
Rosa : Parce que tu sais quel goût ça a ? x)
Louise : Non, bais ça abait le goût de l’odeur du bibi
Castiel : On peut dire que t’es un sacré cas toi ! Allez, je vais te le payer quand même ton café, je crois que t’en a plus besoin que moi
Louise : Oui, berci
Nous quittâmes le parc, et nous dirigeâmes vers un café, où le rebelle commanda un double café à emporter pour notre casse-cou favorite.
Lysandre : Ça va mieux ?
Louise : Oui. Bais cobent je bais exbliquer ça à bes barents ?
Annick : T’as qu’à dire qu’une voiture à roulé dans une flaque et t’a éclaboussé
Louise : Oui, c’est bien ça. Bais le beilleur dans l’hisdoire, c’est que j’ai perdu le bari, mais que c’est quand bême boi qui ait droit à un café ^^
Castiel : Une fois n’est pas coutume ;)
Nous restâmes encore un peu ensemble à bavarder, avant de reprendre le chemin de nos maisons.
À peine fus-je de retour à la maison que je m’empressai d’appeler mes parents. Bien sur, ils m’avaient donné leur accord. Techniquement, je n’en avais pas besoin vu que j’étais émancipée, mais je tenais quand même à leur en parler. Ils étaient eux aussi très enthousiasmé. Ayant eux-même déjà visité la ville, ils m’affirmèrent que je ne serais pas déçue.
 
Les trois semaines avant notre départ passèrent en un clin d’œil. Entre les préparatifs, les infos, les sermons, le programme, on n’avait pas eu le temps de s’ennuyer. Nous avions  tous tenu compte des avertissements de la dirlo, et nous avions tous été exemplaire. Même Ambre ! Nous avions eu une liste interminable de choses à emporter : crème solaire, chapeau ou casquette (moi j’en ai pas besoin avec mes cheveux ^^ Et puis même si je voulais ça rentrerait pas de toute les manières), un pull, de quoi noter, etc… je vous la lirai pas entièrement, vous vous endormiriez.
Moi, il n’y a qu’un seul point qui me fait râler dans ce projet. On aurait douze heures de trajet. DOUZE HEURES !! Une demi-journée de voyage quoi ! Je comprends que l’avion ça coûte cher, mais le car c’est trop long. Même s’il avait des couchettes prévues, ça restait trop long ! Ils auraient quand même pu nous faire prendre le train, ça aurait toujours été plus rapide que le car. Enfin…quand il n’y a pas le choix, il n’y a pas le choix.
 
Enfin, le grand jour arriva. Compte tenu de la durée de notre trajet, nous avions rendez-vous sur le parking du lycée à six heures du matin. Plusieurs des gens de ma classe, moi compris, avaient la tête dans les chaussettes. Quelle idée de nous faire lever si tôt.
Je partis directement me réfugier dans les bras de mon petit ami. La joue posée contre son torse, je profitai de la douce chaleur de son corps. J’avais froid et j’étais fatiguée, alors me retrouver dans ce petit cocon me fit un bien fou. Castiel m’embrassa sur le haut du crâne. Lentement, je me reculai, et levai mes yeux vers lui.
Castiel : Prête ?
Moi : Repose-moi la question dans deux ou trois heures, quand j’aurais récupéré mes heures de sommeil
Lysandre : Bonjour tous les deux
Le meilleur ami de Castiel se dirigeait vers nous, accompagné d’Annick, à qui il tenait à la main. Eux non plus ne semblaient pas bien réveillés. En attendant les autres, nous partîmes déposer nos valises. Nous les donnâmes au chauffeur, qui les mit dans le coffre du car.
Petit à petit, toute la classe et les parents accompagnateurs arrivèrent. Du côté des profs, il y avait celui d’histoire, Mr. Faraize, de sport, Boris (génial, on a les deux profs les plus stupides du lycée -_-), la prof de sciences, Mme. Delaney  et bien entendu, la directrice. Nan mais ils sont sérieux là ?! Ils nous donnent comme profs les deux couillons de service et la prof la plus stricte de tout le bahut ! On peut déjà prévoir que les deux tiers de la classe vont se perdre dans Rome, et que le dernier tiers va faire un entraînement militaire. Je me demande ce qui est le pire…
Quand nous eûmes le top départ, nous montâmes dans le car, et pûmes choisir nos couchettes. Annick prit celle du bas, et moi celle du haut. Nos copains avaient choisis celles  de l’autre côté du couloir en face de nous. J’enlevai mes chaussures, et m’allongeai. Ce n’était pas aussi confortable que mon lit, mais ça ferait l’affaire. En quelques minutes, je fus gagnée par le sommeil.
 
Le voyage me parut interminable, même en ayant fait quelques siestes. Douze heures, c’était simplement trop long et éreintant. On avait discuté, regardé quelques films sur la tablette de Louise et l’ordi de Cast, fait une pause dans une station à midi. Mais je n’en voyais pas le bout. Quand nous eûmes passé la  frontière, beaucoup regardèrent le paysage italien. Ouais bon, des campagnes et des maisons c’est pas extraordinaire, y a les mêmes en France. En bref, je m’ennuyais horriblement, comme à peu près tout le monde.
Soudain, alors que nous roulions sur l’autoroute, nous passâmes devant un panneau indiquant : « Roma : 25 km ».
Directrice : Allez tenez bon, nous arrivons à Rome dans une vingtaine de minutes !
Enfin ! On approchait ! Toute la classe commença à s’animer, heureuse d’arriver. Il était déjà dix neuf heures trente, on commençait tous à avoir faim, et on en avait marre du car. Nous commençâmes à ranger les affaires qu’on avait sorties pour passer le temps en vu de notre proche arrivée.
Puis, la notre destination fut en vue. Nous nous penchâmes tous aux fenêtres pour admirer la ville. Rome était illuminée par les nombreux éclairages, lui donnant un côté féerique, irréel, magique. C’était absolument magnifique. Des petites boutiques, des gens qui se promenaient, des monuments. Je ne savais plus où donner de la tête. Le car résonnait de toutes sortes d’exclamation, à un point que cela devint très vite un immense brouhaha.
Nous traversâmes l’artère principale de la ville, avant de commencer à prendre des rues adjacentes. Finalement, nous nous arrêtâmes devant ce qui semblait être un gîte.
Directrice : Ça y est, nous sommes arrivés !
Il y eut un cri de soulagement général. Enfin, nous étions arrivés !! On avait été prévenu que nous ne nous rendrions pas le jour même au lycée, mais le lendemain, compte tenu de l’heure à laquelle nous allions arriver. Je me levai et m’étirai de tout mon long. Aaahh, ce que ça fait du bien !! Chacun rassembla ses affaires, avant de sortir du bus. La directrice, partit discuter avec un monsieur qui venait de sortir de la bâtisse. Ce devait probablement être le propriétaire. Il parlèrent quelques instants, puis la directrice se tourna vers nous.
Directrice : Votre attention à tous ! Comme je vous avais déjà prévenu, vous serez répartis par groupe, de trois minimum et cinq maximum. J’espère que vous avez déjà réfléchis avec qui vous vouliez dormir. Et bien entendu, des  groupes non mixtes.
Louise, Rosa, Annick, Keycie et moi nous jetâmes un regard entendu. Il était évident que nous allions dormir ensemble. La directrice, nous laissa quelques minutes pour nous décider, puis nous déchargeâmes nos valises, avant de rentrer  à l’intérieur du bâtiment. Nous suivîmes le gérant, qui nous conduisit à l’étage.
Gérant : Le premier étage sera pour les garçons, le second pour les filles.
Directrice : Mesdemoiselles, avec moi, les garçons avec Mr. Duval. On se retrouve tous dans le hall d’entrée dans vingt minutes. Et pas de retardataires !
Moi et les autres filles suivîmes la dirlo et montâmes au deuxième étage. Elle nous laissa choisir nos chambres. Ce fut un peu le chahut mais on chaque groupe réussit à prendre une chambre au final. Mes amies et moi en choisîmes une à cinq lits. Quatre étaient superposés, et un était normal.
Keycie : Bon, on fait comment pour les lits ?
Rosa : Déjà, est ce qu’il y en a qui ont des préférences ?
Louise : Moi je prendrais bien un  lit en haut
Keycie : Pareil
Annick : Pareil
Moi : Moi en bas, ou le lit tout seul
Rosa : Comme toi. Ça te dérange si je prends le lit simple?
Moi : Nan c’est bon vas-y. Bon, ba les filles il faudra vous départager. Y en a une de vous qui va devoir dormir en bas
Annick : C’est bon, je laisse ma place.
Louise : T’es sûre ? Sinon on peut le faire à la courte paille
Annick : Nan pas la peine. J’irais en bas
Keycie : Merci. Bon ba c’est réglé alors
Ce point résolu, nous pûmes poser nos valises et nous installer. Il y avait dans la chambre deux armoires, une table, deux chaises, et une autre porte, donnant probablement sur la salle de bain. En l’ouvrant, j’eus la confirmation. Il y avait une douche, un lavabo, une petite armoire, et séparé par un demi-mur, un WC. C’était pas le grand luxe, mais c’était propre et suffisant. Par contre on devrait s’arranger pour prendre les douches, sinon on n’allait pas s’en sortir. Certaines devraient se laver le matin, et d’autres le soir.
Ayant encore un peu de temps devant avant de devoir descendre, nous mîmes à papoter de ce que nous avions pu apercevoir de la ville, de notre ressenti, etc. Puis quand l’heure arriva, nous redescendîmes au rez-de-chaussée. Les gens de notre classe arrivaient petit à petit. Le gérant nous fit signe de nous diriger vers ce qui semblait être la salle à manger. Nous rejoignîmes nos amis masculins à leur table. Au bout de quelques minutes, tout le monde fut installé autour des tables.
Nath : Je ne suis pas mécontent d’être arrivé, je commençais sérieusement à avoir mal au dos
Annick : M’en parle pas, j’avais une crampe à la jambe !
Louise : Moi j’ai faim
Directrice : Votre attention à tous !!
Instantanément, toutes les conversations stoppèrent, et tout le monde se tourna vers la dirlo.
Directrice : Merci. Aujourd’hui aura été une longue journée, et je suis certaine que vous devez être tous très fatigués. Alors ce soir, vous serez tranquilles, et pourrez bien vous reposer pour être en forme pour demain. Voici le programme : demain matin, nous nous rendrons au lycée français. Nous déjeunerons le midi là-bas. Puis l’après midi, nous irons visiter le Colisée
À cette nouvelle, nous fûmes tous excités. C’était un des monuments phares de la ville antique. J’étais contente que l’on commence par ça.
Directrice : Voilà. Nous allons à présent pouvoir déguster un repas bien mériter après une journée de route. Je suis sur que vous serez tous heureux d’apprendre que ce soir… c’est pizza !
Et en effet. Tout le monde manifesta sa joie. Quoi de mieux qu’une bonne pizza italienne après un voyage usant !! En tout cas, on peut dire que la directrice sait nous brosser dans le sens du poil. Alors que l’on nous servait les pizzas, la dirlo reprit la parole
Directrice : Ha, une dernière chose. Après le repas, vous aurez quartier libre jusqu’à vingt-et-une heures. Vous pourrez à votre guise usez des espaces public du gîte : le jardin, le salon. Vous pourrez aller dans les autres chambres. Mais à vingt-et-une heures précises, vous devrez retourner dans vos chambres. Toute personne vue en train de flâner en dehors de sa chambre sera sévèrement puni !
Nous eûmes droit aux avertissements coutumiers. C’est bon, on les connait les sermons habituels, c’est pas la première fois qu’on fait une sortie non plus ! Depuis la 6eme qu’on nous ballade dans des endroits et qu’on nous rabâche les mêmes trucs, je crois qu’on a compris depuis le temps ! Je faisais jouer mes doigts sur la table, près de mon assiette, attendant impatiemment que la vieille finisse son discours.
Directrice : Demain matin, rendez-vous ici pour le petit déjeuner à sept heures trente. Nous devrons être partis pour huit heure trente. Si vous êtes en retard, ce sera tant pis pour vous, et vous resterez ici. Bien, bon appétit à tous
À peine eut-elle donnée le top départ que tout le monde se jeta sur sa pizza. Je croquais avidement dans une part, et me délectais de la délicieuse saveur. Hmmm…c’est délicieux. Non pardon. Delizioso !! Questa pizza è deliziosa !! Si si hablo muy bien italiano. Ah merde ça c’est de l’espagnol x)
En moins de cinq minutes, mon assiette était vide. Pas une seule miette, pas une seule croute. Rien. J’avais tout dévoré, et j’étais repue. D’ailleurs…personne n’avait laissé de reste.
Mes amis et moi, une fois le repas terminé, partîmes visiter le gîte, et nous posâmes dans le jardin pour discuter. Les jours commençaient à se rallonger, et l’air était doux. C’était très agréable après une longue journée comme celle-ci de s’assoir dans l’herbe et de profiter de la fraicheur du soir. Nous papotâmes de tout et de rien, jusqu’au couvre-feu. Nous montâmes tous ensemble au premier étage, puis les filles et moi dirent bonne nuit aux mecs. Je partis embrasser amoureusement mon homme, avant de rejoindre notre chambre.
Nous mîmes en place les tours de la douche. Rosa et Annick le matin, Keycie, Louise et moi le soir. Passer sous l’eau chaude, me fit un bien fou. Étant toute de très fatiguées, nous ne discutâmes pas beaucoup, et nous couchâmes directement.
 
Mon réveil sonna à sept heures. Je m’étirai de tout mon long, émergeant difficilement du sommeil. Mmmm…j’aurais bien dormi encore une heure ou deux moi. J’entendais mes amies qui se réveillaient elles aussi. En tournant la tête, je vis que le lit de Rosa était vide, et au même moment, la porte de la salle de bain s’ouvrit. Mon amie était déjà habillée et toute prête.
Rosa : Hello ! La douche est libre
Moi : T’es bien matinale
Rosa : Il faut être en bas à sept heures trente, et sachant que je passe environ vingt minutes à la douche, j’ai pris de l’avance pour qu’Annick ait du temps aussi
Moi : Ba le temps qu’elle émerge, je vais m’habiller
Annick : Mmm…t’as cinq minutes
Moi : Oui chef !
Je me levai, pris mes affaires, et partis me préparer rapidement. Puis une à une, nous défilâmes à la salle de bain nous préparer, puis quand l’heure arriva, nous partîmes petit déjeuner. Les gens de la classe arrivaient petit à petit. Les garçons arrivèrent peu de temps après nous. Hey vous avez-vous ? C’est nous les filles, mais on a finis avant eux ! Vous voyez les mecs, qu’on peut être rapide avec une bonne organisation ^^
Le premier repas de la journée se fit dans la bonne humeur. Quand nous eûmes finis, nous partîmes préparer nos affaires, puis tout le monde se retrouva dehors devant le bus. Nous y montâmes tous, et c’était parti !
Nous roulâmes dans Rome une bonne quinzaine de minutes. Ça avait vraiment l’air immense ! En faisant attention, je remarquai que la ville était extrêmement propre. Ah si c’est très important de le souligner, parce que certaines grandes villes sont de vrais porcheries. Or là, tout était propre. Et les gens…mama mia ! Tous des bombes ! Nous à côté on est comme des ploucs. Et je suis sure que même Ambre qui se prend pour la fille la plus stylée doit être verte de jalousie.
Même si la ville était moderne, on sentait qu’elle chargée d’histoire. J’avais comme l’impression de voir des chars circuler sur la route, les hommes qui déambulaient dans les rues, habillés d’élégantes toges, d’autres qui débâtaient avec des discours plus éloquents les uns que les autres sur le forum.
Cette semaine à Rome promettait d’être belle! 
_____________________________________________________
Coucou tout le monde! J'espère que cce chapitre vous a plu ^^
Et voilà la grande surprise: une semaine à Rome ! Ils en ont de la chance, c'est pas tous les jours qu'on a la chance de visiter la capitale italienne !
Découvrez la suite de leur périple la prochaine fois ;)
 
/!\ NOTE IMPORTANTE /!\
Je dois malheureusement vous annoncer une mauvaise nouvelle. Ne vous inquiétez pas, je n'arrête pas le fiction, ce n'est pas ça.
Etant en première, je suis débordée de travail, et je me retrouve avec très peu de temps pour écrire. Alors, pour éviter de vous donner des chapitres courts et de mauvaise qualité, je ne posterais plus les chapitres tous les dimanches, mais un dimanche sur deux. Ce qui veut dire que le prochain chapitre ne sera pas posté dimanche prochain, mais dimanche d'après soit le 23/10. Je suis désolé, car je sais que ce système d'un chapitre par semaine vous plaisait beaucoup, mais je n'ai pas d'autres choix. J'espère que vous comprendrez. Encore une fois désolé
 

Publié dans Saison 3

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonyme 23/10/2016 17:57

Désolée de te déranger mais tu devais pas poster la suite aujourd'hui

Sandra 22/10/2016 11:06

Bon courage pour tes cours et j'ai vraiment hâte de voir la suite.

Castiel- Chloé fiction AS 23/10/2016 17:52

Merci ^^

Fleur 10/10/2016 23:59

Superbe chapitre :) ! Rome !! trop bien, j'espère qu'il n'y aura aucun problème...
T'inquiète pas, on te comprend, bon moi je suis en troisième mais j'ai beaucoup de travail aussi XD avec les profs qui commencent déjà à nous bassiner avec le brevet ^^(+ 2 épreuve de certification à passer en allemand et en anglais...merci les profs --')
bon sinon j'ai hâte de lire la suite...
A dans deux dimanche :D

Castiel- Chloé fiction AS 16/10/2016 16:54

Merci ^^ Tu verras ;) Ah c'est gentil =D A plus tard

Ulrich 10/10/2016 20:54

Très bon chapitre^^ (merde je me repete moi) ALERTE AU COUPLE: Alexy et Louise mhhh attention je vous surveille.....
Pas mal le voyage a Rome très bonne idée^^
T'es méchante par contre car moi chui un gros fan des pizzas (et quand je dis un gros mais c'est vraiment un gros) heuresement que je suis pas quelqu'un qui grossit vite^^
Nan mais je le dis moi chui comme Rosa je prends un petit moment dans la douche (j'ai honte xD).
Par contre heu Rosa calme avec les beau mecs t'es en couple quand même Annick et Chloé surveiller la....
Et tkt on te comprend bon moi je viens a peine de débarquer au lycee chui en 2nd et j'ai remarquer la difficulter mais en 1er ca doit être pire^^
A la prochaine et bonne chance ;)

Castiel- Chloé fiction AS 16/10/2016 16:53

Merci ^^ Haha peut-être ;) Haha, c'est rassurant de voir qu'il n'y a pas que les filles qui traînent alors x) Merci, et oui je te le fais pas dire, o est bombardé de devoirs T_T A plus ;)

Ulrich 13/10/2016 21:11

Quand je dis t'es méchante c'est parce que tu m'avais donner faim^^

Yoummy 10/10/2016 20:14

Ce chapitre ma fait revivre de bon souvenir de ma classe de neige ^^

Les gens qui se ruent sur les pizza, la prof et c long discourt comme quoi faut être sage, les couvre feu, les lits .....^^ tu ma fait revivre de très bon souvenir c'était très agréable a lire ^^

Italien italienne.....sa sent l'engueulade de merde XDDDDD Italie la ville de l amours comme même XDD

On verra sa dans 2 semaine bas je te dit a très bientot et c pas grave même 1 chapitre par mois c déja bien de les avoir bonne chance pour tes étude et a dans 2 semain bisoue ^^

Castiel- Chloé fiction AS 16/10/2016 16:41

Ah oui? Et bien je suis contente de t'avoir fait revivre de bons souvenirs alors ^^ A la semaine prochaine ;) Bisous

Amoureuse de Castiel 09/10/2016 22:08

Oulalala ! Ça promet tout ça ^^ moi j'aimerai trop voir une ÉNOOOOORME dispute entre Castiel et Chloé, genre Castiel se fait aborder par une italienne qui lui propose de boire un verre, et il accepte (quel con ^^) mais Chloé les surprend, et ils se disputent, et pendant toute la semaine ils se font des blaguounettes rigolotes jusqu'à faire une bêtise et devoir rester une journée dans la "bâtisse" tout les deux oû ça part en énorme clash puis déclaration d'amour et réconciliation en partie de jambes en l'air sur une table mais Nath les surprend et... Nan bon là je m'égare d'accord XD mais en tout cas, c'est un truc dans ce genre là qui me plairerait :D
Sinon, c'est vrai qu'un chapitre par semain c'était vraiment bien, mais bon, je comprend que tu ne puisses plus :)
À dans deux semaine :-)

Castiel- Chloé fiction AS 16/10/2016 16:28

Oulala ça m'a l'air compliqué ton truc là x)) Mais on verra. A plus ;)

Lectrice anonyme 09/10/2016 21:00

Hello ! :D
Super chapitre, comme d'hab !
Je dois avouer que le petit défis de Louise m'a fait mourir de rire !
Un voyage à Rome ? Pas mal, génial même ! J'ai hâte de voir ce que cette visite du Colisée leur réserve !
Et ces beau gosse dans tout ça ? Il y en a bien qui vont rendre jaloux notre cher Castiel xD
Bref ! Je suis impatiente de lire la suite, comme toujours !
Je te fait pleins de bisous et je te dis, à dans 2 semaines ! ;)

Castiel- Chloé fiction AS 16/10/2016 16:20

Hello! :D Merci ^^ Mdr x) Ha tu verras bien ;) Bisous

Jt'e l'EUH dit Pas'EUH 09/10/2016 20:24

Cc.J'ai pas lu tout car ma mère veut que j'éteinds l'ordi T_T Oh monde cruelle! je me suis fait du suspence a moi même T_T Oh monde cruelle! Bon Ok j'arrête je me crois un peu trop dans Roméo et Juliette 'même que je suis pas trés sur qu'il disent ça dedans XD) Bref...Je suis pressé de lire la suite . Aller BizOou'w et à demain *3* *3* *3* Bien baveux ! *p* Lol c'est bon j'arrête mon délire .'Lut.

Castiel- Chloé fiction AS 16/10/2016 16:19

Cc; Mdr c'est triste, auto suspens xD Bisous :*

Daniela 09/10/2016 19:46

Ouiii c'est sont on Italie sa ne donne envie de allé hahaha Louise et tombe comme une merde hahaha ma le peuvereee alors je aimé adoré se chapitre et j'ai beaucoup rie haha
Ps: 23 ma c'est long mais oui ok tkt je comprends moi aussi je suis lycée c'est ma première année de lycée et c'est pas facile le lycée il y a plus de devoir plus de travail alors pour c'est encore plus qui moi et avec ta fiction je comprends , allé courage et travaille bien a l'école bibiche + bisous de moi.

Castiel- Chloé fiction AS 16/10/2016 16:18

C'est clair qu'elle s'est bien loupée Louise x) Merci ^^ Merci de ta compréhension ;) Bisous

Daniela 09/10/2016 21:24

C'est je laisse tomber mon tel beg beaucoup trop et le corcteur automatique beg oussi :(

Daniela 09/10/2016 21:21

La coction de mon commentaire.

Ouiii c'est sont on Italie sa ne donne envie de allé hahaha Louise et tombe comme une merde hahaha mais la peuvereee alors je aimé non je adoré se chapitre et j'ai beaucoup rie haha
Ps: 23 ma c'est long mais oui ok tkt je comprends moi aussi je suis lycée c'est ma première année de lycée et c'est pas facile le lycée il y a plus de devoir plus de travail alors pour toi c'est encore plus qui moi et avec ta fiction je comprends , allé courage et travaille bien a l'école bibiche + bisous de moi

Anastasia 09/10/2016 19:14

Super chapitre, comme d'hab. Ne t'en fait pas, on comprends que tu n'as pas toujours le temps et que tu veuille nous donner des chapitres digne de ce nom. Donc pas d'inquiétude a avoir, on saura être patient ^^

Un voyage a Rome !!! Le rêve ! En tout cas, je sais pas pk, mais l'Italie est un pays que je trouve magnifique, et que je souhaiterais visiter un jour. Surtout que les histoire romaine et grecs m'ont toujours plu.

En effet, 12 heures de trajet c long !! G une fois fait 13h et je te jure que j'etais limite en train de craquer a force d'avoir le cul coller a un siège durant 13h !!

Ptdr, ton GIF m'a tué !!! Louise.... Une vrai casse cou !! En tout cas ça sent l'amour a plein nez entre elle et Alexy ♥

Putain, l'équipe de choque des profs que t'as fait XD Delanay, Faraize et Boris..... La vache !! Le voyage promet d'être agité !!

Par contre, stp occupe toi de Nath !! J'en peux plus de le voire celib !!!

Hâte d'être a dans 2 semaines. Kiss ;-)

Castiel- Chloé fiction AS 16/10/2016 16:16

Merci ^^ Ah merci, ça me rassure ;) Parce que je suis vraiment débordée :'((( Ouais c'est clair, ça doit être un super beau pays! Je te jure, moi je pourrais pas T_T Mdr x) Ha va savoir ^^ Ils vont souffrir avec ces profs xD Oui oui je vais m'en occuper, no problem!! Kiss ;)

Ulrich 11/10/2016 08:43

Surtout que Nath ça a pas l'air d'être son truc la drague^^
Donc ton idée est pas mal

Anastasia 11/10/2016 01:27

Oui j'en peux plus !! Faut arranger un coup entre lui et Keyci !! Mais avant une petite scène de jalousie a Rome !! Du genre un bel italien snapproche un peu trop d'elle et Nath arrive pour faire dégager l'italien !

Ulrich 10/10/2016 20:56

Ah chui pas le seul qui en peut plus pour Nath le pauvre^^
Le voir seul ca me rend triste :(