Chapitre 57: Découvertes et rapprochements

Publié le par Castiel- Chloé fiction AS

Dirlo adjoint : Buongiorno !
Nous venions d’arriver au lycée, et le proviseur adjoint vint à notre rencontre. La directrice s’avança et lui serra la main.
Dirlo adjoint : Vous avez fait bon voyage ?
Directrice : C’était assez long mais nous y sommes arrivés
Et encore ! « Assez long » est euphémisme. L’homme, dans la quarantaine, était souriant et avait l’air vraiment gentil. Il nous accueillit, et nous fit pénétrer dans l’enceinte du lycée. Il nous fit visiter rapidement les lieux, puis nous nous rendîmes dans le gymnase du lycée, où une classe nous attendait. En nous voyant arriver, tous les yeux se posèrent sur nous. Je fus un peu intimidée, mais je ne laissai rien paraître.
Le directeur adjoint réclama l’attention de tout le monde et prit la parole. Il nous souhaita la bienvenue au nom de tout le lycée et d’autres formalités d’usage. Il nous annonça que nous aurions toute la matinée pour nous, afin de faire connaissance avec les élèves de la classe du lycée.
En jetant un rapide à cette classe, la première impression que j’eus fut que les élèves avaient l’air sympa. C’est déjà ça. Les gens de ma classe se dispersèrent pour aller rencontrer ceux de l’autre. Je décidai d’en faire autant. Je voulus me diriger vers une fille, qui m’avait l’air gentille, mais un garçon se planta devant moi.
Garçon : Buongiorno dolce fanciulla !
Moi : Heu…buongiorno
Garçon : Ho tu parrles italien ?
Moi : Disons plutôt que je sais dire bonjour, merci et au revoir. Et que ce que ça veut dire heu…dolce falala ou fululala ?
Garçon : Dolce fanciulla. Ça veut dirre belle enfant
J’écarquillai les yeux.  Fallait que je tombe sur le dragueur du groupe -_- Le garçon en question était un peu plus grand que moi, blond, les yeux bleus limite transparents, avec un doux accent italien. En clair, plutôt beau gosse, mais je sentais que je ne devais pas trop passer de temps avec lui si je voulais éviter les foudres de mon copain.
Moi : Ha heu…c’est gentil
Garçon : Je m’appelle Antonio et toi ?
Si c’est pas un prénom typiquement italien ça
Moi : Chloé. Ravie de te rencontrer
Antonio : Moi bien plus encorre
L’italien prit ma main et l’embrassa, sans cesser de me regarder. Ok, c’est très flatteur tout ça, mais je pense qu’on devrait s’arrêter là.
Moi : Heu écoute, tu m’as l’air super sympa, mais je tiens à mettre les choses au clair tout de suite, je…
Antonio : Je sais, je sais…ne t’inquiète pas
Comment tu peux savoir abruti, je t’ai encore rien dit
Antonio : Nous allons prrendrre notre temps amore mio.
Moi : C’est pas ce que je voulais dire. Je suis…
Antonio : Vierrge.  Ça ne fait rrien, je ne te prresserrais pas. Je serrais le plus doux des hommes
Mais il va me laisser parler ou bien ?! Je supporte pas les gens qui te coupe sans arrêt la parole en croyant tout savoir alors qu’en fait il raconte n’importe quoi. Je décidai d’aller directement à l’essentiel, parce que sinon il va encore m’interrompre.
Moi : Je suis en couple
Pendant un instant, Antonio parut décontenancé, mais rapidement son sourire charmeur revint sur son visage.
Antonio : Ça ne fait rrien amore, ton copain n’en saurra rien. Tu n’as qu’à voirr ça comme une aventurre exotique d’une semaine. Ça resterra entrre nous
Moi : Désolé mais c’est pas mon truc. J’aime mon petit ami et je ne compte pas le tromper. Alors si tu veux, tu la vois la blondasse là-bas en mini short ? Ouais ba elle est célibataire et elle attend que ça
Antonio : Non amore. Chaque blond à besoin de sa brrune. Et c’est toi que je veux
Castiel : Je crois qu’elle t’a dit qu’elle n’était pas intéressée
Comme sorti de nulle part, le rouquin arriva par derrière et m’attrapa par la taille, m’attirant à lui, et jeta un regard noir à Antonio.  Ce dernier, ne sourcilla pas.
Antonio : Je ne faisais que demander, il n’y pas de mal à tenter sa chance. (Se tourne vers moi) Si jamais tu changes d’avis, je serrais là
Moi : C’est gentil mais ça n’arrivera pas
Le blond nous adressa un dernier regard avant de partir. Non mais il complètement fou celui-là !  J’espère que tous les italiens ne sont pas comme ça, sinon ça promet. J’entendis soudain Castiel ronchonner derrière moi. Je me retournai et vis que son visage était crispé, et qu’il suivait toujours du regard Antonio.
Moi : Hey, du calme mon beau. On dirait que tu vas l’assassiner
Castiel : Ouais ba crois-moi, c’est pas l’envie qui me manque
Moi : C’est trop chou
Castiel : Ha parce que t’as trouvé ça chou toi ?!
Moi : Je parle de toi gros bêta
Il posa ses yeux sur moi, visiblement surpris. Son expression me fit sourire.
Castiel : Mais qu’est-ce que tu raconte encore comme connerie toi ?
Moi : Je te jure, tu étais absolument A-DO-RABLE !! Tu étais parfait dans le rôle du petit ami jaloux protecteur
Je vis le rebelle rougir légèrement à ma remarque. C’est sur qu’il ne devait avoir l’habitude d’être qualifié de ça.
Castiel : Pas du tout… j’étais pas du tout jaloux
Moi : Ah donc ça te dérange pas si je retourne papoter encore un peu avec lui ?
Je fis mine de faire demi-tour, mais il m’attrapa par le bras, m’empêchant de partir.
Castiel : Ok ok c’est bon, j’avoue. J’étais un peu jaloux
Moi : Oh, rien qu’un peu ?
Castiel :…beaucoup….
Moi : Hmmm ?
Castiel : Oui bon ça va ! Quand je l’ai vu te toucher comme ça, j’ai cru que j’allais le tuer sur place, t’es contente ?!
Moi : Très ^^
Je mis sur la pointe des pieds et l’embrassa sur la joue, comme on le ferait à un enfant. Ayant surement compris, Castiel esquissa un sourire, et me pris par la main. J’étais contente, j’avais réussis à le sortir de sa zone de confort et à lui faire avouer ses sentiments. Ainsi, nous partîmes, cette fois-ci tous les deux, faire de nouvelles rencontres.
 
Fin PDV Chloé
PDV Keycie :
 
Bon, qui vais-je aller voir ? Il y a tellement de monde ici que je ne sais pas trop vers qui me diriger.
… ?: Toi aussi tu es un peu perdue
Je me retournai surprise, et vis Nath qui me regardait, compatissant.
Moi : Oui. Il y a vraiment beaucoup de monde et puis…j’ai toujours eu un peu de mal pour aller vers le gens.
Nath : On peut le faire ensemble si tu veux
Moi : Si ça ne te dérange pas
Nath : Non au contraire ;) Ça ma fait plaisir de passer un peu de temps avec toi
Je ne m’attendais pas à ça de la part du délégué principal. Lui qui d’habitude ne s’ouvrait pas facilement, était très franc. Mais ça me faisait plaisir. Lui et moi nous nous dirigeâmes vers une jeune fille et un garçon qui discutaient.
Nath : Bonjour
Fille : Oh bonjour ! Je m’appelle Marta et lui c’est Felipe (se dit Felipé)
Felipe : Bonjour
Moi : Enchantée, moi c’est Keycie
Nath : Et moi Nathaniel
Felipe : Alors, le voyage n’a pas été trop éprouvant ?
Keycie : Un peu si, c’était vraiment très long, mais ça valait le coup ! La ville est vraiment magnifique
Marta : Et encore vous n’avez rien vu !
Nath : Quelle chance vous avez de vivre à Rome !
Felipe : Je suppose que oui. Mais à force on s’y fait. Ce doit être pareil pour les personnes qui vivent à Paris où dans n’importe quelle autre ville
Nath : Oui en effet
Nous continuâmes parler de tout et de rien, eux nous racontant leur quotidien, et nous le notre. Ils étaient vraiment très sympas. J’appris que Felipe était italien de naissance, d’une mère italienne et d’un père français. Quant à Marta, elle était française, et vivait ici de puis six ans déjà.
Puis, un autre élève s’approcha de nous. Il s’agissait d’un garçon, cheveux bleus et les yeux d’un bleu très clair.
Felipe : Ah, je me demandais quand est-ce que tu allais venir Antonio
Antonio : Tu sais bien que partout où il y a une jolie demoiselle, j’accourrs
Marta : C’est peut-être bien ça le problème. Enfin bref. Nathaniel, Keycie, je vous présente Antonio.
Keycie : Bon…
Je n’eus pas le temps de finir ma phrase que le dénommé Antonio se rapprocha à grand pas de moi, prit ma main et y posa un baiser. J’écarquillai grands les yeux. Je tournai la tête vers Nath, qui avait eu la même réaction que moi. Ça se fait plus depuis la Renaissance ça, si ? Décontenancée, je retirai rapidement ma main. Le blond fit comme si tout était normal et se redressa, en m’adressant un sourire ravageur. Enfin…il doit être ravageur pour les autres, parce qu’il ne me faisait ni chaud ni froid.
Nath : Hum hum
Mon ami se racla la gorge, pour signaler sa présence en dardant l’italien d’un regard noir. Antonio serra machinalement la main de Nath, mais sans cesser de me fixer. Attendez attendez….snif snif….SNIIIIIIFFFF !!!! Oui ça sent la drague à plein nez. Et je déteste ça. J’ignorai donc complètement le nouveau venu, et continuai de discuter comme si de rien n’était avec Marta et Felipe.
Après une petite dizaine de minutes, on nous annonça que nous étions libres de quitter le gymnase et d’aller où bon nous semblait dans le lycée, avec la classe qui était dispensé de cours. Nath et moi partîmes retrouver nos amis, eux-mêmes accompagnés d’autres élèves, et avec à notre suite Marta, Felipe. Alors que nous nous apprêtions à partir, Antonio vint vers nous.
Antonio : Je peux venir avec vous ?
Castiel et Nath : Non !
Nous rigolâmes devant leur réponse simultanée et leur air renfrogné. Antonio parut surprit un instant, puis fit demi-tour. Je le vis se diriger vers Ambre et ses toutous, qui trainaient avec d’autres filles. Sûrement d’autres pestes. Si Castiel l’avait si vivement rejeté, c’était surement qu’il s’était un peu trop approché de Chloé. Mais Nath….serait-ce pour moi ?
 
La matinée passa à une vitesse folle. Nous l’avions passé à parler de tous et de rien avec nos nouveaux potes italiens. Puis nous avions déjeuné dans leur grand self. Et enfin, en début d’après-midi, nous nous sommes présentés au bus, direction le Colisée !
Nous étions tous excités à l’idée de visiter ce monument antique. Les discussions allaient de bon train dans le bus, et chacun se demandait comment ça allait être, et surtout, dans quel groupe il allait tomber ! Faraize ? Boris ? Delaney ? Et en fonction de ça, la visite se passerait plus ou moins bien.
Après quelques minutes, le car se gara sur la « piazza venezia » et nous descendîmes.
Dirlo : Très bien. Afin que la visite soit plus agréable et plus facile à gérer pour tout le monde, nous allons nous séparer en trois groupes. Ces groupes seront valables pour toute la durée du séjour.
La directrice énuméra les différents groupes. Je me retrouvai avec Lysandre et Nath. Bien sur qu’il y avait d‘autres gens dans mon groupe, mais on s’en foutait, c’était eux les plus important. Et j’avais Delaney. Fais chier -_-  Je sens que ça va pas être de tout repos. Chloé, Rosa et Annick étaient ensemble et avec Faraize, et Castiel avec Louise et Boris. Je sais pas pourquoi, mais je sens qu’il va morfler x) Ou peut-être l’inverse.
Dirlo : Le groupe de Mme. Delaney commencera par le Campidoglio, celui de Mr. Faraize par le forum, et enfin celui de Mr. Boris par le Colisée. On se retrouve tous ici à dix-sept heures trente. Bonne journée à tous.
Nous nous séparâmes donc tous, en suivant le professeur qui nous avait été assigné. Je m’approchai de Lys et Nath qui discutaient, et nous mîmes en route. Mais au bout de quelques minutes, et n’étant pas particulièrement intéressée par ce qu’ils racontaient, je m’éloignai un peu, mis mes écouteurs et observai ce qui m’entourait. La rue était bondée de touristes venus du monde entier. On entendait de l’anglais, du français, du chinois, de l’espagnol et d’autres langues que je ne connaissais pas. Partout, des gens qui prenaient des photos, filmaient, tentaient de s’orienter avec des cartes, des groupes. Il y avait vraiment de tout.
Nous arrivâmes rapidement au Camp…Campi…Campitruc. Nous montâmes les marches, et nous découvrîmes une grande bâtisse, avec deux ailes détachées sur les côtés. C’était magnifique. Et là bien sur commença le cours d’histoire de la prof de sciences. Paradoxal hein ? Je retirai un de mes écouteurs, et l’écoutai. Sauf qu’apparemment, ça ne lui suffisait pas
Delaney : Ce que je raconte ne vous intéresse pas jeune fille ?!
Moi : Si madame. Mais je vous écoute, même si j’ai un écouteur
Delaney : Enlevez-les tout de suite
Moi : Mais c’est pas parce que je les ai que je vous entend pas !
Delaney : Ne me faites pas me répéter !
Je soupirai fortement et retirai à contrecœur mes très chers écouteurs. Plus pénible qu’elle tu meurs ! Satisfaite que je lui aie obéis, elle reprit son cours. Pff…ba j’ai même plus envie d’écouter maintenant.
Nath : (chuchote) Ne la met pas en colère, tu risquerais de te la mettre à dos pour le reste du séjour
Je sursautai. Mon ami venait de me chuchoter ces quelques mots à l’oreille. Mais je ne m’y attendais pas. J’avais senti son souffle chaud près de moi, et sa voix m’avait faite frémir. J’étais comme paralysée. Si j’avais été blanche, il aurait vu que j’étais cramoisie, mais heureusement pour moi, j’étais noire. Pourquoi est-ce que je réagis autant ? Jamais un simple murmure ne m’avait fait cet effet là. Voyant que je ne bougeai pas, je le sentis poser une main sur ma taille, la faire glisser dans mon dos et se mettre à côté de moi. Ce simple contact, léger, fut pour moi un électrochoc. Même si cela avait été subtil, je l’avais ressenti à la puissance 10. Allez ressaisis toi, Keycie, sinon tu vas te faire griller. Je tâchai de reprendre contenance, et tournai la tête vers lui. J’eus un micro recul lorsque je vis que son visage était vraiment très proche du mien.
Nath : (chuchote) Ça va ?
Moi : O-oui
Je lui souris timidement, tentant de cacher ma gêne grandissante. Lui ne semblait rien remarquer, et agissait comme si était normal. Ne se rend donc –t-il pas compte qu’il est vraiment près ? Et pendant un quelques secondes, je me perdis dans son regard. Il avait vraiment de très beaux yeux. Et dire que c’est que maintenant que je m’en rends compte…Mais rapidement, je repris mes esprits et détournai la tête. Il faudrait pas qu’on se fasse remarquer par l’autre Delaney et qu’elle vienne foutre la merde. Tout ça n’avait duré qu’une petite minute, mais elle m’avait bouleversée au plus haut point. Ne serais-je pas en train de tomber amoureuse de Nath ?
 
Fin PDV Keycie
PDV Nathaniel :
 
C’est la première fois que je vois Keycie agir aussi bizarrement. Elle qui d’habitude est assez distante du point de vue des émotions, j’avais clairement vu qu’elle était troublée. Mon geste lui aurait-il fait quelque chose ? Rien qu’à cette pensée, un sourire fleurit sur mon visage. Je tournai à mon tour la tête vers la prof, pour qu’elle ne se doute de rien.
Plus tôt, avant d’arriver au Campidoglio, je discutais avec Lysandre. Celui-ci n’étant pas dupe quant à mes sentiments envers mon amie noire, il m’avait conseillé de tenter ma chance, et de ne pas rester passif. Il avait raison. Elle était vraiment jolie, alors si je ne faisais rien, elle risquait de me glisser entre les doigts. Sauf que je ne savais pas vraiment quoi faire. Je n’étais pas habitué à ce genre de choses, et j’étais loin d’être un expert en matière de femme. Et je ne savais pas vraiment à qui demander conseil. Castiel, ce n’était même pas la peine d’y penser. Même si notre relation s’était apaisée, je n’étais assez proche de lui pour en parler, et j’étais sur qu’il allait se foutre de moi. En fait, heureusement que Lysandre était venu vers moi pour en parler, parce que sinon je ne l’aurais jamais fait. Il m’avait conseillé de rester moi-même, tout en essayant de me rapprocher d’elle. Ça me paraît bien. C’est vrai que commencer par être amis proches peut aider. J’avais donc décidé de mettre le plan en action.
Et manifestant…sans m’en rendre compte, ça avait l’air de plutôt bien marcher. En plus, le fait que l’on soit dans le même allait dans mon sens. Je devais en profiter !
Je donnai un peu de répit à Keycie pour se remettre de ses émotions, et me focalisait sur les paroles de la prof. Bien que je sache déjà tout ce qu’elle disait (je m’étais documenté sur tous les monuments que nous allions visiter à l’avance), je fis comme si cela m’intéressait. Il valait mieux ne pas se faire remarquer. Lorsque qu’elle eut finit elle nous laissa le loisir de faire le tour du lieu, en nous prévenant que nous devions être de retour ici dans un quart d’heure.
Lysandre, Keycie et moi partîmes ensemble nous balader sur la grande place. J’admirai avec intérêt les bâtiments. Même si ce n’était pas forcément le plus beau monument de la ville, j’étais bien content de pouvoir être là. De temps à autre, Lysandre et Keycie me posèrent quelques questions, mais sinon notre tour des lieux se fit en silence.
Quand le temps fut écoulé, nous retournèrent auprès de Delaney, et nous reprîmes la route. Nous descendîmes la Via dei Fori Imperiali, afin de nous rendre au forum. Notre groupe discutait joyeusement. Un petit quart d’heure plus tard, nous arrivâmes à notre deuxième étape. Et là je fus ébahi. Devant moi se dressaient des vestiges de taille colossale du forum de Rome. Moi qui était un fervent passionné d’histoire, j’avais l’impression d’être au paradis. Et sans m’en rendre compte, je m’étais stoppé. J’avais les yeux fixés sur tous ces témoignages du passé. Soudain je sentis qu’on me secouait l’épaule. Je sortis de ma rêverie et je découvris Keycie qui me regardait avec inquiétude.
Keycie : Hey ça va ? On dirait que t’as vu un fantôme
Moi : Non tout va bien. J’étais juste…en extase…
Keycie : Je vois…Ba au lieu de rester là comme une statue, tu devrais venir, ça à l’air encore plus beau lorsqu’on y est.
Elle m’adressa un sourire, et je la suivis. Nous pénétrâmes sur le site. Je ressentis tout de suite qu’il était chargé d’histoire. Ce lieu avait vu défiler les hommes les plus éloquents de toute la Rome antique. Je n’avais aucune peine à les imaginer à se tenir  là, sur cette estrade, et discourir sur tel ou tel sujet dans leurs élégantes toges.
Keycie : Allez, vas-y, je sens que tu en meurs d’envie
Je lançai un regard interrogatif à mon amie. Elle me montra d’un mouvement de tête l’estrade. Elle avait touché juste. Comment a-t-elle deviné que je rêvais d’essayer de le faire ? Peu importe. Maintenant que j’en ai l’occasion, je vais en profiter.
Sans m’en rendre compte, je pris Keycie par la main et l’entrainai à ma suite. Je la lâchai,  juste avant l’estrade et montai dessus. Je me sentais homme, je me sentais fort, puissant, conquérant. Je me mis à parler, en langage très soutenu en faisant de grands gestes très théâtraux. En bas, mon amie, qui avait été rejointe par Lysandre, riait à gorge déployée. Son rire, était pour moi un doux chant, et je redoublai d’ardeur pour continuer à la faire rire, afin de toujours entendre sa belle voix. Plusieurs personnes et gens de ma classe s’arrêtèrent  pour me regarder, et rigolaient à leur tour. Et bizarrement, je n’avais pas honte. Petit à petit, je sortais de mon rôle de délégué principal coincé, et je me mettais à vivre et à en profiter. Et j’aimais ça. Quand j’eus finis mon long discours, mon public improvisé m’applaudit, et je le saluai, fier de moi. Je descendis de la scène et Keycie se jeta dans mes bras, les larmes aux yeux, tellement elle avait rit.
Keycie : T’étais génial, Cicéron c’était un novice face à toi !
Moi : Merci
Elle desserra son étreinte, et j’essuyai ses larmes de joie. Elle était radieuse, et moi j’étais heureux. Nous nous relâchâmes, soudain un peu gêné. Lysandre s’approcha en applaudissant.
Lysandre : Bravo ! Tu as une magnifique éloquence mêlé à un sens du théâtre. C’était vraiment captivant
Moi : Merci beaucoup
Delaney : Très belle démonstration Mr. Nathaniel. Maintenant, reprenons la visite voulez-vous
Je fus soudain très gêné que la prof voit ça. Mais elle n’en avait manifestement que faire. Rhho et puis on s’en fou, moi je me suis éclaté ! Les gens de ma classe vinrent eux aussi me féliciter, et nous reprîmes la visite. Nous partîmes à la suite de la prof, qui poursuivit ses explications, expliquant le rôle du forum dans la Rome antique, son évolution au cours du temps, etc. Mais je n’y fis nullement attention. J’étais trop occupé à rire en voyant Keycie m’imiter. Je ne m’étais pas rendu à quel point j’avais été ridicule. Surement qu’elle en avait rajouté un peu, mais ce ne devait pas tellement s’en éloigner. Mais même si j’avais eu l’air complètement ridicule, justes des touristes et des gens de ma classe m’avaient vu. Les touristes je m’en fous, je ne les reverrais jamais, et puis ça leur fera un souvenir en plus. Et les gens de ma classe, ça leur donnera une meilleure image de moi, autre que celle du petit coincé qui passe son temps à bosser. Alors au final j’étais gagnant.
 
Nous restâmes un bon moment au Foro Romano. Puis, vint la dernière étape de notre excursion du jour : le Colosseo !
 
Chapitre 57: Découvertes et rapprochements
__________________________________________________
Coucou tout le monde! J'espère que ce chapitre vous a plu ^^
Alors qu'en pensez vous de cette première journée de découvertes? 
Et voilà, pour ceux qui m'avaient TANT demandé que je m'occupe un peu plus de notre délégué principal, voilà qui est chose faite. Alors satisfait? Que pensez-vous de cette nouvelle facette de lui?
Dans le prochain chapitre, on continue notre visite de la ville. Alors que je vous dit à deux semaines!
Bisous <3 

Publié dans Saison 3

Commenter cet article

Loveuseee 06/11/2016 13:59

J'adore ta fanfic ! J'ai lu les 57 chapitres d'un coup et franchement je suis devenue accro ! Le seul bémol c'est que pour moi, y'a pas assez de lemon dans les couples ( non non je ne suis pas une perverse :o ) bref continue sur ta lancée parce que c'est vraiment super !!

Castiel- Chloé fiction AS 06/11/2016 14:54

Merci beaucoup, ça me fait plaisir qu'elle te plaise ^^ Ah d'accord, je retiens. C'est juste qu'en fait ça me gêne un peu d'en écrire mais j'essaierais d'en refaire un autre ;)

Lex 31/10/2016 15:11

Je viens de lire ta fanfic dun coup (oui les 3 saisons, si tu veux tu peux me traiter de folle, je l'assume) et j'avoue que je ladore !!!!!!!

Castiel- Chloé fiction AS 04/11/2016 16:16

Wouah, merci beaucoup!! ^^ Je suis heureuse qu'elle te plaise

Fleur 25/10/2016 22:41

Super chapitre !!
C'était trop bien la petite imitation de Nath XD
J'espère qu'il vont se mettre ensemble
bon bah on attends la suite avec impatience

Castiel- Chloé fiction AS 30/10/2016 17:53

Merci ^^ Tu verras bien ;)

Ulrich 24/10/2016 23:16

Tres tres bon chapitre^^
Enfin tu t'occupes de Nath mon poto (il me ressemble bcp pour le caractère Nath mais vraiment bcp)
J'aodre ce moment "snif snif...SNIIIIFFFF" tu m'a tuer x)
Ce Antonio va falloir le surveiller^^
D'ailleurs que va penser Ambre si Nath reste avec Keycie car Ambre est raciste cette conne -_-
Ambre et Keycie belle-soeur oh putain!!!
A dans 2 semaine (finalement ca passe vite 2 semaine)

Castiel- Chloé fiction AS 30/10/2016 17:52

Merci ^^ Ouais t'a vu, je me suis occupée de ton poto comme tu dis x) Mdr xD Au pire on s'en fout de ce que Ambre. Va savoir même si cette fille pense x) à plus ;)

Vic 24/10/2016 09:32

Hey, je vais commenter pour le chapitre 56 et 57.
Alors le 56: Ben je suis trop contenté que tu te sois servie de mon idée de voyage, je me demandais juste s'y t'allais pas faire un voyage en Angleterre mais non t'as choisi LA ville: Rome, c'est juste trop une bonne idée, j'adore cette ville, j'ai moi même fait un voyage scolaire y a 3ans et demi mais c'était beaucoup moins bien organisé que là mais j'y suis retourné depuis avec ma famille et c'était vraiment top. D'ailleurs petite parenthèse pour tous les voyages scolaires que j'ai pu faire j'ai jamais eu de couchettes dans un car, tout le monde dort assis sur son siège mais bon peut être que vous, vous avez des couchettes.
Sinon je sens le petit couple Louïse-Alexy, j'adore c'te nana met la plus à l'honneur, je trouve qu'on la voit pas encore assez, d'ailleurs le défi mais j'étais plié de rire XD je me disais bien que cette folle accepterait le défi mdr.
Rosa, les 20 minutes chez elle ok mais faut faire gaffe parce que dans ce genre de voyage les profs ils prennent pas des trucs de fou et une fois comme ça en me l'avant (dans le logement choisi par les profs) j'avais plus d'eau chaude.
J'avais même pas lu quand la directrice expliquait le couvre-feu que je me disais déjà qu'il pouvait se balader dans toutes les chambres (même mixte) jusqu'à 21h et qu'à cette heure ci, tout le monde retournait dans chambre "j'ai des dons de divination" je crois ^^
Donc mes attentes, ben rien de particulier juste que ce sera un excellent souvenir, j'aimerais bien qu'un soir pour une raison ou une autre les filles ou Chloé ne respectent pas le couvre-feu et aillent dans la chambre des garçons et puis j'aimerais bien que Castiel et Cholé le fassent dans un endroit interdit comme au début de ta fic' Rosa et Leight le font à la fête foraine, ça met du piment ça serait trop bien bref, je continuerais mon com' tout à l'heure quand j'aurai lu le chapitre 57, bisous ^^
PS: je t'avais dit qu'en 1ère S y a du boulot tu comprends maintenant pourquoi je t'avais demandé comment ils faisaient pour bosser en sortant tous les week-end :)

Castiel- Chloé fiction AS 30/10/2016 17:51

Je sais pas, vu qu'il y avait trois monuments à visiter, j'ai fait trois groupes xD Dac je retiens. Heu je verrais parce que là je suis en vacances mais je n'ai qu'une semaine, et je suis bombardée de devoirs. Mais si j'ai un chapitre finis avant deux semaines, je le posterais avant, mais pour l'instant c'est compliqué. Alors Annick elle mesure dans les 1m70, brune, yeux marrons, belle, toujours souriante, fofolle, enfin voilà quoi ^^

Castiel- Chloé fiction AS 30/10/2016 17:37

Hey! Oui, j'ai pris ton idée parce qu'elle me plaisait bien et puis je ne savais plus trop quoi faire d'autre, donc voilà ;) En fait je sais pas si ça existe des car à couchettes, mais j'avais envie d'en mettre un alors je l'ai fait xD D'accord j'ai pris tes attentes en compte, et je vois ce que je peux faire ;) Arrête c'est trop chaud la S, je passe mes week end à bosser, et ce n'est pas qu'une manière de parler...

Vic 24/10/2016 10:28

Pour le 57: trop drôle le cliché de l'italien, keycie et Nath super mignons
Mais pourquoi tu as séparé le groupe en trois ? En général ils font à la limite des groupes de 3 pour certaines visites et ils décalent de 5 minutes.
Sinon lorsqu'il auront un temps libre, il faut que les filles aillent "via del corso" c'est la mega rue des mage magasins. Sinon pendant les vacances tu pourrais pas revenir à 1chapitre par semaine et pendant les cours 1 chapitre toutes les deux semaines ?
PS: à quoi elle ressemble Annick ?

Anastasia 24/10/2016 00:32

Ouiiiii !!!!!! Enfin tu t occupé du pauvre Nath !! Franchement super chapitre comme d'hab ! Par contre je ne donne pas chère de sa peau a keycie quand Ambre va découvrir que Nath et Key sortent ensemble, déjà qu'elle a tenu des propos raciste a Chloé.....

Ah !!! La scène de jalousie !! Je la voulait tellement et j'en veux toujours plus !! Un Dake italien..... A croire que des dragueurs imbu d'eux même existent partout sur terre..... Comme les pestes....

Lysandre est de très bon conseil.

Hâte de lire la suite. Ta plus grande fan !

Castiel- Chloé fiction AS 30/10/2016 17:26

Et oui enfin, je m'en suis occupé ;) Merci ^^ C'est sur que si Ambre joue la rabat-joie elle va prendre cher... Oh tu sais il risque d'y en avoir d'autres ne t'inquiète pas ;) Malheureusement, c'est bien vrai. Lysandre est TOUJOURS de bon conseil XD Bisous!

lectrice anonyme 23/10/2016 20:41

Hello !
Aaaaaaaaah je suis trop contente! Nath et Keycie iraient tellement bien ensemble !
Le p'tit italien, il perd pas son temps celui là ! Un petitDake version italien xD
Nath qui nous fait un discours à la Cicéron (c'est pas carré xD) dsl délire chelou xD..
Bref j'étais assez étonnée de le voir comme ça, et je dois avouer que j'ai beaucoup aimé ce passe, tout comme la petite crise de Castiel !
Super chapitre ! Attendre deux semaines n'était pas si long que ça finalement !
J'ai hâte de lire la suite, bisous ! :D

Castiel- Chloé fiction AS 30/10/2016 17:24

Hello! J'avoue, j'y avais pas pensé! Dake le dragueur australien, et Antonio l'italien, bien vu x) Tant mieux alors ;) Merci beaucoup ^^ Bisous!

Daniela 23/10/2016 20:19

Hahahahha moi perso je adore voir castiel jaloux je vuex encore un castiel jaloux stp stp stp stp stp stp anbre va être contente avec le italien hehe keyce et amoureuse de naht nananaine aller nath forcé elle déjà amoureuse encore un peur et c'est bon, keyce tu va être la belle soeur a anbre hahah peuvere de toi.. super chapitre bibiche bisous de moii :3

Castiel- Chloé fiction AS 30/10/2016 17:22

Ah oui? C'est vrai que c'est chou un Castiel jaloux ^^ C'est vrai que si elle sort avec Nath, elle devra supporter Ambre x) Merci, bisous <3